jeudi 3 octobre 2013

Près de la Sorbonne



Il se passe presque tout le temps des animations à Paris. Ici, on a deux images près de la Sorbonne. Des extraterrestres sont présents et font de la publicité pour une barre chocolatée. Dans la seconde photographie, il s'agit d'un défilé étudiant ( il y a un mois environ ) . Je leur ai demandé de quoi il s'agissait. Ils m'ont dit que c'était des élèves de l'école des chartes ! J'ignore si c'est vrai mais il faut dire que le quartier latin reste vivant avec des traditions qui en font un véritable quartier étudiant. Je me souviens, il y a deux ans, avoir assisté à une promotion pour un gala d'une grande école d'électricité. Une centaine d'étudiants ont fait un chahut monstre dans la rue, courant partout.
 
 
 
 

8 commentaires:

DAN a dit…

Sur la première photo il n'y en a qu'un qui est déguisé, lequel ? (rire)
Peut être verrons-nous ce genre de manifestations au Havre bientôt, avec toutes ces écoles qu'y s'installent chez nous ?

jean-michel Harel a dit…

@Dan L'hydro et l'istom avant avaient une fidèle tradition étudiante. L'esc aussi a ses traditions mais mais plutôt sur le plan interne. Cette vie étudiante havraise reste encore bien pâle.

jeanpaul76 a dit…

Oui mais, chez nous ils bossent nos étudiants,

ma première blague je la sors bonne là non....

jean-michel Harel a dit…

très bon jean-paul !

phyll a dit…

je vais demander s'ils font ce genre d'animations au foyer des anciens !!?!!... :o)

Anonyme a dit…


C’est dans la tradition au Quartier Latin….Déguisements, beuveries, chahuts, cavalcades, déclarations vibrantes.
Figurez-vous que j’eus l’honneur de côtoyer Ferdinand Lop, déjà âgé, mais toujours honoré et Prince du Quartier, élu des cœurs et non des urnes.
C’était l’homme qui voulait prolonger – cela constituait la base de son Programme présidentiel, car il fut régulièrement candidat à la Présidence de la République - le Boulevard Saint-Michel jusqu’à la mer. Sans préciser si c’était vers le nord ou vers le sud, puisqu’au bout, de toutes façons, on trouve la mer. Fameux chantier pour faire saliver Bouygues, Eiffage et Cie….Que de pots de vin !!!.....
Encore un Grand Projet tombé à l’eau !....
A tout prendre, j’aurais préféré ça aux éoliennes au large du Havre, avec la forêt de mâts que l’on nous montre. En corollaire, le prix du bâti va chuter sur Sainte Adresse !....
Dans le Midi, de Nice à Perpignan, ce n’est pas le problème : il n’y a pas de projets. Franchement, je me demande bien pourquoi. Vous avez une idée ?....
Ce projet me semble d’ailleurs assez dément, car, pour l’instant, il faut envisager énormément de mâts pour une faible production de courant. Pas de rapport, en tous cas avec le besoin. La Centrale peut encore fumer !....
En contre partie, cela nécessite et créera à terme – c’est ce qui est dit, c’est ce qu’on entend – dans les 700 emplois localement. Ceci m’amène à me souvenir d’Augustin-Normand et de la Méditerranée qui faisaient de si jolis et bons bateaux avec des ouvriers compétents jetés à la rue, alors que des navires, on en fait encore un peu partout, sauf sur la Basse-Seine.
Ca bouge, au Havre, à ce sujet ??? je veux dire : des éoliennes.
En terminant, et pour conclure, je préfère encore le prolongement du Bd Saint Michel.
La nostalgie, c’est ça !!!..........
Otto.

DAN a dit…

@ otto
Je parle des éoliennes dans les réponses aux commentaires de mon dernier "post" celui du dimanche 29 septembre.
@+ donc

jean-michel Harel a dit…

Bonsoir Otto

Vous avez des souvenirs qu'on envie ! Le sel de la vie passe souvent par des "personnages". ce ne sont pas toujours et pas souvent des " officiels ". Cela paraît étonnant mais quand on passe souvent dans un quartier de paris on finit par repérer et se familiariser avec certaines têtes malgré l'immense foule.

A propos des chantiers navals, on a affaire à un immense ratage. On avait un savoir-faire, une longue histoire dans ce domaine et une logique à défendre.