jeudi 23 mai 2013

Lire à la plage au Havre - Face à la mer



 
On me demandait récemment ce qu'il y aurait près du conteneur des maîtres-nageurs à la plage. On a la réponse. Il s'agit du local de "lire à la plage", l'opération de mise en valeur de la lecture. cette structure se trouvait l'année dernière le long de l'allée. C'est une "place de rêve" que va désormais occuper cette cabane au toit orange ( rappelons que toute couleur autre que le blanc et le bleu avait été bannie des cabanes de plage du Havre il y a une dizaine d'années...).
 
2013 : une structure publique et gratuite de loisirs à quelques mètres de l'eau.



 

4 commentaires:

buddy2259 a dit…

Une superbe initiative qui doit perdurer....

Bonne fin de journée Jean Michel...! )

phyll a dit…

perso, je lis au lit !!!..... ben ouais ! :o)

DAN a dit…

Bonjour Jean-Michel,
Je ne critique pas cette cabane pour "lire-à-la-plage", mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est qu'il faille une structure pour que les gens lisent ? ?
Moi je prends un bouquin, je m’assois sur un banc ou ailleurs et basta !
Pourquoi faut-il qu'on nous prenne en main pour faire quelque chose ? ? ?

jean-michel Harel a dit…

@Buddy merci pour ton intervention

@Phyll c'est un excellent endroit et lire amène le sommeil

@Dan il s'agit effectivement d'une activité de loisirs qui pourrait tout aussi bien se trouver à la plage que dans un square, à la forêt... Je reste dubitatif devant ce genre d'initiatives. C'est sûr que ce n'est pas mauvais mais qui peut lire un livre en entier sur une plage ? Demain on peut tout aussi bien mettre une cabane pour la lecture des disques. Et une troisième cabane pour la lecture de films et une quatrième cabane pour développer la philatélie...

La question qui se pose est " : qu'est-ce qu'on attend d'une collectivité, pour quoi est-on prêt à mettre de l'argent ? "

C'est un peu "facile" de faire quelques cabanes réservées à des livres en se disant : le problème est réglé; tout le monde a accès à la culture.

Ce n'est pour rien que j'ai mis que cet "espace de rêve" était public et gratuit en 2013. Reviendra-t-il à son aspect naturel ? Vu la tendance actuelle, on peut en douter. Ce qui est pénible c'est qu'on a diminué drastiquement, dans les années 1990, le nombre de cabanes de plage car elles bouchaient la vue sur la mer et qu'on met de plus en plus de nouvelles structures, dans les années 2000, qui bouchent la vue sur la mer.