jeudi 6 juin 2013

Un projet de paquebots entre Le Havre et Paris en 2015

 
 
L'armateur Viking River Cruises envisage de faire embarquer des passagers au départ du Havre sur des paquebots qui remonteraient la seine jusqu'à Paris. Ces navires pourraient avoir une longueur de 135 mètres et s'amarrer près du pont de Grenelle ( un peu avant la tour Eiffel). Il y a actuellement une limite à 125 mètres des bateaux dans ce secteur. Les navires pourraient faire un demi-tour à Paris : cela ne manquerait pas d'intérêt. Il y aurait cinq navires fluviaux construits aux chantiers navals de Saint-Nazaire. 
 
 

6 commentaires:

Anonyme a dit…

C’est une bonne nouvelle entourée préalablement de toute la discrétion désirable.
C’est un relativement petit boulot, mais à St Nazaire on n’a pas les moyens présentement de faire « la fine bouche ».
Espérons que la sus-dite discrétion ne sera pas mise en cause par d’autres chantiers qui ont faim.
Otto.

jean-michel Harel a dit…

Oui et le responsable des chantiers à Saint-Nazaire est un ancien directeur du port du Havre. Il y a un assouplissement des règles de navigation sur la Seine et concomitamment une commande aux chantiers navals français. la manœuvre de demi-tour à Paris sera délicate et assez spectaculaire !

buddy2259 a dit…

J'ai vu le reportage concernant cette initiative ...pourquoi pas ..et en plus il y a de la demande pour de telles croisières et si ces navires sont fabriqués chez-nous tant mieux !

DAN a dit…

Il faudra donc impérativement que le tirant d'eau et la hauteur de ce bateau soient compatible avec le passages des pont, notamment ceux de Rouen, sinon je ne voit bien comment il pourrait naviguer.
Mais il me semble que de tels bateaux existent déjà non ?

jean-michel Harel a dit…

@Buddy Oui des bateaux fabriqués ici qui naviguent ici c'est tout bénéfice pour les activités locales !

@Dan le changement c'est au niveau de Paris où la longueur des bateaux autorisés n'était avant que de 125 mètres. Ce sera "juste " pour passer mais faisable.


gérard a dit…

Outre le plan économique, n'oublions pas, le plaisir de faire ce trajet du Havre à Paris.