dimanche 3 juin 2012

Il va falloir apprendre à ralentir à l'entrée de ville du Havre...


Malgré les apparences du premier cliché, on n'est pas à Beyrouth lors du conflit des années 1970. Il s'agit d'un immeuble qui est en train d'être détruit à l'entrée de ville du Havre. Même Cyrille Auber, le père fondateur de l'internet havrais en a parlé sur son site : le havrais. Cette entrée de ville change en bien et les travaux réalisés sont, pour l'instant, assez convaincants. Cela contraste avec d'autres chantiers du centre-ville ( rue Maréchal Joffre, rue Aristide Briand ) où les modifications sont demeurées bien trop modestes et, finalement, peu visibles. Il faudra tout de même attendre la fin des travaux pour avoir une opinion définitive de 'l'entrée de ville et surtout de la modification des flux. Les bancs et les supports pour attacher les vélos ont leur utilité. Quant aux feux de circulation, déjà installés mais pas encore en service, ils vont radicalement modifier les comportements des automobilistes. Cela me fait penser à la ville de Paris, bien différente du Havre, où d'innombrables convois officiels franchissaient en toute légalité les feux rouges, escortés de motards. La lenteur n'est pas pour tout le monde...









    

3 commentaires:

geo a dit…

Le Havre surprend les visiteurs étrangers par l'ampleur de ses travaux. Il faut avouer que partotu ou l'on tourne la tête, il y'a des chantiers, publics, privés, construction, démolitions ...

Je suis d'accord avec toi concernant Maréchal Joffre et Briand. On a fait que moderniser ce qui existait auparavant, rien de révolutionnaire.
Il ne fallait pas faire trop luxueux non plus car à mon avis, dans 10 ans, les rues René Coty, Joffre et Briand, verront le tramway passer. Je serai prêt à parier ! L'occasion de transformer ces belles rues commerçantes en rues pietonnes ou semi pietonnes.
Au moment ou a été construit le centre Coty, il était question de pietonniser la rue René Coty en laissant seulement le passage de la ligne 2 d'autobus. Aujourd'hui les choses ont évoluer et les havrais vont bientôt découvrir les bienfaits du tramway.
Partout en France ca s'est constaté, l'arrivée d'un tramway en centre-ville augmente les flux pietonniers et par conséquent les chiffres d'affaire des commerçants. C'es tégalement une façon d'avoir une ville plus conviviale, qui vie plus tard le soir...


Concernant l'entrée de ville, tu as raison de comparer avec Paris, ou totu est fait pour entraver la circulation automobile, sans l'interdire. Une façon de forcer les gens à se déplacer autrement, et surtout, à revenir habiter près de leur lieu de travail.

JMH a dit…

Content de voir ce partage de vues en ce qui concerne la rue maréchal Joffre et la rue Aristide Briand. il y a eu une sorte de demi-mesure : on n'a pas voulu privilégier les piétons ni privilégier les stationnements de voiture. Bref, on n'a pas tranché. Au contraire, devant l'église Saint-Michel, le parti-pris de favoriser les piétons en fait une réussite et montre un véritable changement. J'ai été assez marqué par ce qu'a dit très justement un internaute sur le fait que le tramway ne servait pas vraiment aux gens pour aller travailler ! Je regrette qu'il n'y ait aucune solution d'autopartage au Havre ni de voiture en libre-service : on est en complet retard dans ce domaine. Vivre sans voiture au Havre c'est ne pas pouvoir faire grand chose c'est vivre comme il y a cent ans. Et je pense qu'on y revient... On sortira de moins en moins de la ville car la voiture coûte bien trop cher et ce sera de plus en plus long avec tous ces feux ! Attendez qu'ils soient en service et ce sera assez terrible pour ceux qui font les allers et retours quotidiens ! Peut-être que ce retour du tramway n'est finalement qu'un retour en arrière...

geo a dit…

Non, le tramway est un progrès et il ne faut pas vouloir comparer le tramway moderne avec le tramway d'avant guerre.

Si nous comparions les autobus actuels aux autobus d'avant guerre, ca serait faire un bond dans le moyen âge !!! La marge serait beaucoup plus flagrante.


La première ligne de tramway du Havre répond à un besoin de trafic que les autobus des lignes 8 et 11 n'était plus en mesure d'assurer. Lorsque l'on dépasse les 30 000 voyageurs par jour sur un axe desservi par des autobus, il est necessaire de passer à un mode plus lourd.


C'est pour celà que je suis un fervant partisan du tramway. Ce "métro de surface" est le seul moyen pour que les havrais se disent, je laisse ma voiture au garage.
A Paris, le métro est un vrai reflexe. A Nantes, Lyon, Montpellier, Strasbourg, le réseau de tramways est tellement developpé, que le même phénomène se produit, qu'à Paris.

Bien sur, la première ligne en construction ne suffira pas, il faudra developper à plus long terme, un vrai réseau, avec une ligne Est / Ouest (rue de Paris, Coty, Joffre, Rond Point, Graville, Harfleur...et plus, ainsi qu'une ligne vers les quartier Sud, un tram train vers Montivilliers et divers prolongements, notamment vers Ste Adresse (Brôche à Rotir ou place du Carreau)
D'ailleurs j'ai toujours trouvé ridicule que le tramway ne desserve pas Ste Adresse, mais bon ,ca viendra peut être !


PS: Il faudrait que je retrouve la carte, mais tu serai étonné d'apprendre que le secteur situé autour du boulevard de Strasbourg, regroupe plus d'emplois que tout le quartier de l'Eure, et autant que la moitié Ouest de la zone Industrielle.