jeudi 2 mars 2017

Souvenirs de voiliers-jouets au Havre... Et s'ils revenaient ?

Souvenirs personnels 

Il y a des étés éternels et des jours qui ne finissent jamais. Au Havre, dans les années 1960, 1970 et 1980 nous étions nombreux à venir jouer avec nos "embarcations" au bassin de la Bourse. De mémoire je crois que c'est un ami, personnage du quartier d'Aplemont, Serge Launay, qui avait dessiné cette installation publique. Je ne l'appris que dans les années 2000. Les garçons dominaient largement en nombre autour du bassin. Nous n'avions d'yeux que pour nos objets flottants. Je me souviens qu'un ami et moi avions confectionné un radeau avec des bouteilles de plastique muni d'un mât haut mais chétif. Apporter un voilier aurait fait partie de nos rêves mais c'était loin de nos moyens financiers d'enfant. Nous devions avoir entre dix et douze ans. Je regardais souvent à cette époque, et bien longtemps, avec envie, la vitrine principale du "coin du jouet", magasin de la place de l'hôtel de ville. De magnifiques voiliers ou même hors-bords provoquaient le désir de les acquérir. La petite étiquette qui indiquait le prix calmait les ardeurs !

Nous étions, à mon avis, beaucoup d'enfants de la classe moyenne autour de ce bassin. Nous vivions en centre-ville et notre univers se limitait à bien peu de choses... On lira le récit d'une enfance havraise à cette époque par l'architecte Emmanuel Delabranche dans un livre publié récemment et passé totalement inaperçu : une ville treize boucles (disponible à la bibliothèque municipale du Havre). De mémoire, l'auteur parcourait de long en large la ville à pied alors que la plupart des jeunes Havrais se cantonnaient, à mon avis, à des secteurs bien particuliers ( leur quartier, le quartier de leur famille, la plage, la forêt)...

Autour du bassin de la Bourse, je n'ai aucun souvenir de bagarre ou d'une quelconque animosité. Parfois de l'eau débordait et nous mouillait. Nous riions beaucoup quand il fallait grimper et aller chercher un "navire" bloqué au milieu. Les enfants ou adolescents relevaient bien souvent le bas de leur pantalon.

La technologie pointait le bout de son nez avec un sous-marin qui me fascinait.  Je crois qu'un seul des participants en possédait un. Muni certainement de piles, il allait d'un côté à l'autre du bassin sans s'arrêter.

 Je n'ai pas trop de souvenirs des voiliers du bassin de l'hôtel de ville. A propos de celui de la forêt de Montgeon, j'y allais rarement car je le trouvai peu pratique. J'y ai peut-être fait naviguer quelques objets flottants en plastique, bien éloignés des objets de collection dont parle Thierry Vincent. Le bassin circulaire près du CNH a vu mon radeau radeau militaire en plastique dirigé par deux pagayeurs de la même matière. Accompagné de ma grand-mère, il fallait peu de choses à cette époque pour s'amuser. Le bassin circulaire existe toujours...    
                                                            
Faisons le rêve que les voiliers-jouets reviennent au Havre pour le plus grand plaisir des enfants et des adolescents.

2 commentaires:

DAN a dit…

C‘est bien Serge Launay qui a conçu le bassin devant ce qui était à l’époque la Bourse, voici son témoignage à propos de son bassin, paru dans le Havre-Livre de 2006 :
Le vilain petit bassin
" J'ai mis beaucoup de cœur à le dessiner quand j'étais encore jeune et travaillais dans un talentueux cabinet d'architecte où j'ai fait ma carrière, et qui a obtenu le concours de la bourse de commerce et sa réalisation dans les année 1950 avec Otelo Zavaroni. ce petit bassin en élévation était une superbe idée du point de vue esthétique, permettant aux enfants de faire naviguer, leurs bateaux avec un regard à fleur de l'eau. Certes, nous avons eu quelques déboires au point de vue étanchéité que nous n'avons jamais réussi à résoudre totalement. Enfin cela permettra quelques places de stationnement supplémentaires pour cette sacro-sainte voiture."

phyll a dit…

... j'allais aussi, avec mes parents, faire naviguer mon voilier dans le bassin qu'il y avait au terrain d'aviation..... c'était dans les années 60 !!!