vendredi 17 mars 2017

Forêt de Montgeon : la belle endormie...



La forêt de Montgeon a connu sa période la plus populaire et familiale dans les années 1960, 1970 et 1980... Il était de coutume d'y aller en voiture, d'y faire un pique-nique, d'y passer la journée. Les adolescents y allaient aussi seuls ou en bande profiter des activités du lac ( barque, pédalo). Le camping, au centre de ce domaine, constituait une enclave visible de tous à travers son grillage. Les animaux dans les parcs et les cygnes sur le lac attiraient la population. Ce temps - idéal - est bien loin et révolu... 

La ville du Havre a  prévu de transformer cet espace avec une formule " Inventons nos loisirs"...

 Il est prévu la sanctuarisation de cet "écrin forestier"mais aussi la création de périmètres avec des activités de loisirs pouvant drainer un public "au-delà de l'agglomération", voire dans l'estuaire. On se doute alors qu'il s'agit de proposer des animations assez importantes.

Ces loisirs devront avoir un lien avec le caractère naturel de la forêt. Accrobranche, restauration, ferme pédagogique...En ce qui me concerne la création d'un labyrinthe végétal me plairait bien !

Il est prévu de créer un axe structurant pouvant traverser la forêt d’est en ouest, en s’intégrant entre les boisements existants. Ce sentier destiné aux modes doux rejoindrait le GR existant et le vélo-route de la pointe de Caux.

"Pour permettre un meilleur échange entre les quartiers limitrophes et la forêt, les accès existants seront valorisés en particulier à l’entrée Avenue René Dehayes où une plus grande place doit être donnée aux piétons et modes doux ( c'est l'accès le plus proche du tunnel Jenner).

Création d’un troisième accès à la forêt par la porte de Frileuse.

Il est envisagé d’installer une structure de jeux de très grand format et/ou une dalle de jeux d’eau, en accès libre.

L’aire de jeux existante fera l’objet de rénovations. Réfection de certains éléments et révision du cloisonnement par tranche d’âge.

A la demande des joggeurs, une  piste éclairée de 800 m sera créée.  Elle cheminera le long des abords  du stade et du parc forestier de Montgeon.

 Installation de stations-services pour les vélos. Bonne idée !

Création et aménagement d'une zone de silence.

Révision du nombre et de la répartition des sanitaires publics.

Le choix des activités autorisées à s'implanter aura lieu au printemps 2017. La réalisation des travaux d'aménagement aura lieu en 2018-2020. Environ deux millions d'euros sont consacrés à ces projets.

Analyse personnelle :

 Trois domaines unissent les Havrais : la plage, la forêt et, un peu en retrait, le HAC football. Faire évoluer un tant soit peu un de ces éléments entraîne très vite de vives réactions ! Il en va ainsi avec la forêt de Montgeon.

La forêt de Montgeon est de plus en plus examinée et traitée sur le plan économique. Sa verdure doit rapporter...

 Montgeon a connu au cours des cinquante dernières années des périodes diverses d'accessibilité. La tendance a été de l'isoler graduellement... Est-ce un mal ? C'est certain qu'elle est moins fréquentée qu'auparavant. Est-il possible de revenir à un âge d'or ?

 Le "tempo" dans la présentation de ce programme se montre assez surprenant. 2017 est une année assez chargée à cause du cinq-centième anniversaire de la Ville. Politiquement 2017 pourrait (aurait pu)  être une année de pause avant d'entamer en 2018 ( les élections municipales auront lieu en 2020) une sorte de précampagne avec des projets dans la besace. En même temps le fait par la municipalité de s'occuper de cette forêt dès maintenant coupe l'herbe sous le pied d'une opposition municipale qui n'a jamais perdu de vue l'absence d'un véritable camping au Havre et ne manquerait pas d'utiliser la forêt de Montgeon comme un levier lors d'une future élection.Cette opération qui se terminera en 2020 figurera donc dans le bilan, les résultats obtenus.

Pour les védéhachologues : c'est l'adjoint aux sports qui a présenté ce projet. L'adjoint chargé de l'environnement ( et donc des espaces verts) n'intervient pas dans ce secteur pourtant très verdoyant par essence...

 ps : j'ai exclu la polémique en cours qui veut associer ce projet à celui du téléphérique et de son passage au-dessus-de la forêt. Il faut avoir des compétences très techniques dans le domaine des installations de ce genre en ville pour pouvoir s'exprimer.

 












2 commentaires:

DAN a dit…

Il ne faut jamais perdre de vue, que cette foret est avant tout un lieu naturel pour les havrais ayant peu de moyen de voyager, et de leur permettre d’approfondir leur connaissance de ce biotope bien particulier.
Tout aménagement allant dans ce sens aura mes préférences, les autres propositions, si elles n’ont que peu de rapport avec la nature, pourront s’implantés ailleurs.
Déjà avec la plage on n’a plus l’impression d’être devant un milieu naturel avec ses algues ses crustacés, ses étrilles etc, mais devant un lieu aménagé, et quelque peu « artificiel », alors ne faisons pas la même chose avec le foret de Montgeon, restons les plus près possible du milieu naturel tel que la nature elle-même nous l’a donné, laissons des parties en friche afin que la biodiversité s’exprime, fleurs insectes et petits animaux.
De nos jours on parle de réchauffement climatique et de ses conséquences sur la biodiversité, mais si cette notion ne s’appuie pas sur la vie réelle et naturelle, rien ne sert d’en parler car si les jeunes génération ne savent pas de quoi on parle nos actions ne resteront que coup d’épée dans l’eau !

phyll a dit…

je suis d'accord avec mon pote.... aménager c'est bien mais à conditions de ne pas trop empiéter sur le biotope !...