jeudi 17 mars 2016

LE BOBO HAVRAIS

LE BOBO HAVRAIS

Le bobo havrais aime circuler à vélo. Il participe au vélotour.
Le bobo havrais a une voiture car il faut pas déconner quand même !
Le bobo havrais se plaint de la nuit havraise où il ne se passe rien pour les jeunes. Il a déjà dépassé 30 ans mais se croit encore un "jeune" .
Le bobo havrais méprise la boîte de nuit traditionnelle. Trop ringard pour lui...
Le bobo havrais prend un verre dans les rues piétonnes ou le quartier des Halles.
Le bobo havrais habite plusieurs quartiers du Havre mais pas l'avenue Foch car c'est trop bourgeois et pas le Bois de Bléville car c'est trop lui demander.
Le bobo havrais achète dans les magasins bio. C'est plus cher mais il a les moyens.
Le bobo havrais se rend dans les musées et les bibliothèques. On ne le voit pas aux archives mais qu’y ferait-il ?
Le bobo havrais est plutôt de centre-gauche ou de centre-droit. Il fuit les extrêmes.
Le bobo havrais fréquente la Galerne.
Le bobo havrais fréquente le Volcan. Ne dites pas pot de yaourt il ne comprendrait pas.
Le bobo havrais sort pour la fête de la musique. Il adore le bruit tant que ce n’est pas en bas de chez lui.
Le bobo havrais refuse d’aller à Quick, Macdo ou Flunch. Trop populo pour lui.
Le bobo havrais a entendu parler des Neiges. Il ignore où cela se situe mais il n’a aucune raison de s’y rendre.
Le bobo havrais a son opinion sur les dockers mais il n’en a jamais fréquenté.
Le bobo havrais ne pêche pas et ne chasse pas.

12 commentaires:

DAN a dit…

Je ne pense pas être de ceux-là (rire)

phyll a dit…

et ben... je me déçois !!! avec tes 2 derniers articles, je m'aperçois malgré moi que suis plus bobo qu'élégant !!!..... merdix par Toutatis !!! :o) :o)

Anonyme a dit…

Un bon début d'analyse sociologique, cher jean-Mi ! ... ED

jean-michel Harel a dit…

@Dan tu serais plutôt dans les "vieux havrais" où je me situe aussi. Enfin on a tous plus ou moins une (petite) part dans ce portrait-type de bobo.

@Phyll là tu surprends ton monde, je t'aurais mis avec Dan dans les "vieux havrais" !

@Salut ED je ferai bien un portrait du bourgeois havrais; de quoi se faire des amis avec tout le monde !

Gédé de Le Havre a dit…

J'ai fait le calcul, sur l'échelle de JMH, je suis bobo havrais à un peu moins de 30 %. Mais je suis plus havrais que bobo...

jean-michel Harel a dit…

@Alors Gédé 30 % on approche de la zone dangereuse !

phyll a dit…

... mais je suis quand même plus à classer dans la catégorie de DAN !!!
ou alors j'ai une double vie sans le savoir...... :o) :o) :o)

LGV a dit…

Je me retrouve dans quelques unes de ces définitions tout à fait pertinentes, mais pas toutes...
Est-ce que cela fais de moi un bobo havrais ?

jean-michel Harel a dit…

Le vrai bobo havrais c'est celle ou celui pour qui s'applique un grand nombre des définitions. Il ressemblerait alors à une caricature... dans la liste je dirai que j'aime circuler à vélo, je prends parfois un verre dans le quartier des halles . je vais parfois en magasin bio. je fréquente les musées et les bibliothèques. Je sors pour la fête de la musique. Aïe je sens qu'ils me contaminent ces bobos !

phyll a dit…

bon..... ne te fais pas de soucis.... ce ne sont que quelques petits...bobos !!!! :o)

Anonyme a dit…

Bobo ou on, on ne dit en effet pas pot de yaourt. c'est au mieux n'avoir rien compris de l'oeuvre de Niemeyer, au pire l'insulter. D'autant que je crois qu'il a voulu faire qqchose qui rappelle les cheminées d'un cargo ou d'un paquebot (vu du bassin du commerce). Alors même le "Volcan", ça ne me paraît pas pertinent.
Antoine

jean-michel Harel a dit…

@Antoine

En lisant une évocation récente sur la colombe représentée du ciel au Havre par Oscar Niemeyer elle était un symbole très apprécié par les communistes en cette période de guerre froide.

"Au début des années 1950, l'URSS et les communistes se présentent comme le camp de la paix par opposition aux Américains qui travaillent à la mise au point de la bombe H. Le PCF développe ainsi en 1949, une campagne pacifiste utilisant une colombe dessinée par Picasso". Le thème de la colombe était assez politique jusqu'à la fin de la guerre froide.