samedi 14 juin 2014

Ouverture d'un Monoprix ( Monop Station) en gare du Havre



 
Un Monop ( Monoprix) s'installe à la gare du Havre à la place du buffet de la gare. L'ouverture est prévue au mois de septembre. Dans les autres boutiques de ce groupe, la boutique est ouverte sept jours sur sept; elle offre de l'alimentaire (sandwichs, viennoiseries, boissons), la presse et du tabac, ainsi que des marchandises de dépannage. Pour l'anecdote (personnelle) le ...matériel de l'ancien buffet de la gare est en vente chez un brocanteur-marchand de meubles de la région !

Analyse : la mise en valeur commerciale de la gare est logique. Proximité du tramway, des bus, des chemins de fer, des cars... Beaucoup de passages. Les commerces iront de plus en plus à la recherche du client où il se trouve. Les hypermarchés excentrés, mal desservis par les transports en commun souffriront... Ces logiques commerciales d'aller vers le client ne sont pas encore, à mon avis, allé au bout de leur raisonnement...

L'exemple réussi du centre commercial de la gare Saint-Lazare incite évidemment les groupes commerciaux à investir.


On remarquera, lors de ces dernières semaines, qu'il n'y avait plus d'aiguilles à l'horloge de la gare et qu'un vieux train était présent. On remonte le temps !
 

8 commentaires:

DAN a dit…

Pour l'horloge c'est un peu normal qu'il n'y ai plus d'aiguille car dépenser de l'argent la réparer ne me semble pas très utile, alors qu'il y a une pendule électrique au dessous.
Pour le vieux train c'est une micheline, mais les spécialistes ferroviaire confirmeront ou non.
Quant au sujet principal de cet article, à savoir le buffet tenu désormais pas Monoprix, pourquoi pas, ce sont les consommateurs qui jugeront avec leur palais, car si la nourriture y est correcte et vendu à prix raisonnable et bien il faut essayer !
Quant à moi j'ai eu à faire cette semaine une photo à l'intérieur du hangar des trains, il m'a fallu parlementer longtemps avant d'avoir cette autorisation qui m'a été donnée par un responsable du service communication à Rouen me semble-t-il, alors que toi.... (rire)

Anonyme a dit…

Il est toujours regrettable de laisser un vaste espace en jachère. Alors pourquoi pas du fast-food ou de l’alimentaire dans le hall d’une gare…si on y trouve un peu de parking autour et un accès-transports facile. De là à concurrencer les gdes surfaces, il y a une large marge.
Enfin, toujours la bouffe ! industrie insubmersible !
Pendant ce temps, Dan galère pour prendre des photos. Il a fallu que le service « com » de la SNCF donne son avis, c’est-à-dire son feu vert…sinon, c’est le rouge !. Evidemment, on peut soupçonner Dan de vouloir apporter des sandwiches aux grévistes (ici, je blague à peine, sachant que les services « com » sont des spécialistes de la langue de bois capables d’en dire beaucoup pour ne rien expliquer du tout et que toute information passe obligatoirement par Elle….des fois que le Chef de Gare qui est sur le tas déconne !...D’ailleurs, et de toutes façons, ce dernier ne sait pas et ne voit pas ce qu’il se passe dans sa Gare).
On vit une époque vraiment formidable !
Otto.

jean-michel Harel a dit…

@Dan le hangar des trains correspond-il à ce que je montre? Je supprimerai peut-être les photos...

C'est toujours compliqué de donner une autorisation. C'est pareil dans le monde administratif où on ne veut prendre aucun risque. C'est un peu normal car en cas de problème on se fait taper sur les doigts...

L'utilisation des photos est de plus en plus stricte. Je voyais que dans le journal municipal Océanes du Havre on floute maintenant certains visages !

@Otto. Tout devient compliqué. Les services de communication et de sécurité en font beaucoup pour se rendre indispensables. On perd énormément en spontanéité.

Il y a quand même un grand changement avec le début du siècle où les gens étaient heureux de poser à leur travail, devant un commerce.


phyll a dit…

un "MONOP"... ouais, pourquoi pas !.....
à DAN : j'ai connu une nana qui travaillait à la SNCF.... mais elle ne s'appelait pas Micheline mais Gisèle !...... bon OK, je sors !!!... :o)

jeanpaul76 a dit…

Salut Jean Maichel
et pourquoi ! un monoprix je veux bien tout il n'y a pas de problème, nous voulons jouer dans la cour des grandes gares à très forte densité, la nôtre ne parcourt que 200 km en grande partie mais bon ...
Je suis comme Phyll j'ai connu une nana qui travaillait à la SNCF mais, elle s'appelait Marcel oh ! je rigole....
bon Week-End

DAN a dit…

Je fais un article sur l'accident qui s'est produit dans ce hall des trains en 1907, et il me fallait faire une photo du lieu même où s'est produit ce fait divers. Le chef de quai n'était pas contre mes prises de vues, au moment où j'y étais car il n'y avait personne sur les quais, mais il a préféré se «couvrir» en demandant à sa hiérarchie ce qu'il pouvait faire. Donc après m'être présenté et demandé ce que je souhaitais faire au responsable du service communication, (par téléphone), ce dernier m'a demandé de lui passer le chef de quai, mais là je ne sais absolument pas ce qu'ils se sont dit, toujours est-il qu'après cet appel, le chef de quai m'a autorisé à faire mes clichés.
@ Jean-Michel. Oui, c'est exactement le hall des trains que tu montres, mais inutile de la supprimer on n'y voit aucune personne, donc pas de souci !

jean-michel Harel a dit…

@Phyll oui pourquoi-pas. Il y en a bien un en centre-ville !


@Jean-Paul
On n'a pas l'impression d'une grande gare au point de vue de l'activité. C'est dommage. La construction d'une ligne directe vers Caen serait absolument essentielle dans le cadre de la Réunification.

@Dan la réglementation ferroviaire est plutôt contraignante. Par exemple, entrer sur une emprise ferroviaire du Havre est un délit. Je trouve cela bien excessif.

DAN a dit…

Jean-Michel,
Le principe de précaution, toujours ce foutu principe de précaution qu'ils appliquent, ils ne veulent pas avoir à faire avec un grincheux qui pourrait leur porter préjudice parce que les autorités ferroviaires n'aurait pas devancé les risques ou les droits des personnes privées, alors en interdisant tout ils se couvrent des éventuelles récriminations, et la S.N.C.F. n'est pas la seule dans ce cas!