jeudi 3 avril 2014

Cinq-cent ans du Havre. Une course de voiliers anciens entre Le Havre et Quebec en 2017 ?





Parmi les manifestations qui pourraient avoir lieu en 2017 figure une course transatlantique de vieux voiliers entre Québec et Le Havre. Notre ville fêtera ses 500 ans tandis que Québec célèbrera les 150 ans de la Confédération canadienne. Les navires arriveraient au Havre à la fin du mois d'août et au début du mois de septembre (entre le 31 août et le 3 septembre 2017). 

Toutefois le projet de fêter les 150 ans du Canada au Québec ne fait pas l'unanimité là-bas... La ville de Québec peut, semble-t-il, annuler son projet de voiliers jusqu'en février 2015. Il n'y a donc encore rien d'assuré quant à cet événement.

Ce projet a d'ailleurs peut-être eu une influence sur la future date de l'armada de Rouen qui aura lieu, de mémoire, en 2020.

C'est assez étonnant que personne n'aie encore évoqué cette course dans notre ville. Pour terminer le blog se remet à nouveau en pause. Je suis évidemment ouvert à tout projet intéressant.




 

17 commentaires:

DAN a dit…

Qu'il y ait une "armada" à Rouen en 2020 ne devrait pas influer sur ce projet de course entre le Québec et le Havre, mais sans faire une course transatlantique on pourrait très bien organisée une "course-promenade" entre les différents ports de la Manche, car le Havre a été bien souvent un refuge pour ceux ne pouvant atteindre leur port d'attache à cause du mauvais temps, je pense aux pêcheurs Boulonnais qui avaient une endroit dans le port pour ce mettre à l'abri et attendre un temps meilleurs.
en tous cas il faudrait en débattre pour avoir une manifestation se rapportant à la vie maritime qui, après tout, est à l'origine de notre ville.

jean-michel Harel a dit…

Très bonne idée Dan !

Anonyme a dit…

Il serait intéressant de savoir pourquoi les Québécois ne sont pas vraiment preneurs dans ce projet.
Un projet très intéressant….oui, une course, comme celle des grands voiliers d’antan dans leurs voyages commerciaux, pas une promenade, pas une Armada !
La manifestation rouennaise est prestigieuse, certes, mais pourquoi mélanger les genres ?
Les 500 ans du Havre sont un motif de mémoire suffisant et devraient pouvoir être célébrés comme un fait unique.
Otto.

jean-michel Harel a dit…

@Otto

Classiquement le Québec a un fort mouvement indépendantiste et ce n'est pas de faire partie du canada qui les intéresse. Donc fêter cet anniversaire est délicat.

A propos de Rouen, on remarque effectivement une grande distance de date entre 2013 (date de la dernière armada) et 2020. C'est certain que si des voiliers du même genre venaient au Havre en 2017, cela ne manquerait pas d'être comparé à l'armada.

Comme vous dites Otto les 500 ans sont un fait unique et doivent être traités de cette manière.


Anonyme a dit…


Pour les Québécois, c'est tt de même une occasion de montrer leur indépendance et leur particularisme !
"Vive le Québec Libre !" s'exclama De Gaulle, en d'autres temps.....

jean-michel Harel a dit…

Exactement ! alors quand vous devez organiser une course avec ces paramètres on se rend compte que c'est compliqué. En plus, il faut vraiment quelqu'un, à mon avis, qui coordonne toutes ces fêtes de l'anniversaire au Havre. On signalera, à l'occasion, que Montreal fête ses 375 ans en 2017.

jeanpaul76 a dit…

Salut
En 2017 parfait je note Jean-Michel tu n'as pas l'heure exacte pourquoi ?

le 15 mai 2017 à 15 h 31 minutes et 3 s je suis pris .

t'fâche pas je rigole.
Bonne journée

jean-michel Harel a dit…

@Salut Jean-Paul. Pas fâché du tout ! On est deux à aimer rire. Et puis ce projet est une bonne nouvelle. Ce serait dommage de ne pas en parler !










Anonyme a dit…

Ce projet de course, on en parle depuis au moins 1 an. Et quel que soit l'issue des débats québecois sur leur 150naire, ça devrait pouvoir se faire, puisqu'il s'agirait de toutes façons (si j'ai bien compris) d'une étape de la tall ship race, qui a lieu régulièrement (parfois une étape en France, notamment à St Malo).
Pour coordonner les festivités, il y a bien un élu de désigné, non ?
Antoine

jean-michel Harel a dit…

@Antoine
Le projet de course était plutôt limité à des initiés. Les médias généraux ne l'ont pas encore évoquée jusqu'à cette semaine.


Pour les festivités j'ai été surpris qu'il n'y ait plus d'adjoint en charge de ce domaine alors que la date de 2017 approche(il y en avait un dans la dernière mandature). C'est peut-être le signe que le maire jouera lui-même ce rôle. Il y aura peut-être du changement d'ici là avec la création d'une organisation dédiée, d'un comité... A ma connaissance aucun élu n'est spécifiquement désigné à l'heure actuelle pour les 500 ans.



DAN a dit…

Je me suis laissé dire que les festivités pour ce 500e anniversaire serait pris en charge par des gens extérieurs au havre ? Bon on verra bien , mais ça ne m'étonnerais pas !

jean-michel Harel a dit…

@Dan Tout est possible. A partir d'un certain niveau ou suivant certains facteurs le recours à une "agence événementielle" est possible.

Personnellement, je suis favorable à ce qu'une agence locale ou régionale soit choisie si c'est nécessaire. Enfin si cela passe par un marché public il y a des règles qui s'appliquent et expliquent parfois des choix, à première vue, surprenants.



Anonyme a dit…

Les quotidiens, les radios locales, la Télé, des Comités de soutien prennent - ils le relais ?
Il faut bcp de vent pour gonfler des voiles.
Otto.

jean-michel Harel a dit…

@Otto

La campagne de communication au sujet de cette course n'a pas commencé. Quant à un comité de soutien, je pense que l'organisation des 500 ans d'une ville implique qu'il soit créé longtemps avant, plusieurs années avant même.




Anonyme a dit…

Voulez-vous dire que pour le moment ce n'est qu'une idée en l'air ?
Otto

jean-michel Harel a dit…

J'ai employé le conditionnel dans ce que j'ai écrit. Ce serait plutôt une " idée dans l'air " qui devrait se concrétiser.

Il y a parfois des projets annoncés qui ne se réalisent pas : tour Nouvel, réhabilitation de l'escalier roulant par Total, magasins d'usines aux Docks etc.













Anonyme a dit…

D'accord, sauf que l'on ne fête pas les 500 ans "de quelque chose" hors de la période correspondante.
Les 500 ans sont de l'éphémère, un moment dans la vie de la ville, la réhabilitation d'un escalier roulant n'a pas besoin d'anniversaire.
Otto.