dimanche 15 septembre 2013

Vidéo amateur des débordements le havre lens supporteurs septembre 2013


9 commentaires:

DAN a dit…

6-2, faut comprendre, n'empêche ça ne donne pas envie d'aller voir un match tout ça...

buddy2259 a dit…

Vraiment triste...quelle mauvaise image du foot !
Merci pour cette vidéo Jean-Michel ... ! )

phyll a dit…

pour exprimer mon sentiment, je rapporte une phrase que j'ai lue dans un magazine :
-"être capable d'éprouver de la haine pour certains de ses semblables se disputer un ballon rond, c'est ce qui fait la suprématie de l'homme sur l'otarie !!" .

Gédé de Le Havre a dit…

Une nouvelle raison pour préférer le hand...

jean-michel Harel a dit…

@Dan hélas cela peut décourager d'emmnener un enfant avec soi voir un match

@mauvaise image du foot qui perd des licenciés ces derniers temps...

@phyll on préfèrerait parfois la compagnie des otaries.

@Gede et si les supporters de ce genre arrivent dans le hand !!!!


gerard a dit…

C'est malheureusement qe que retiennent les non footeux. Avec les affaires passées, les affaires en cours, les transferts avec des sommes incroyables, à cela s'ajoute la magouille d'agents véreux, et aussi de jeunes enfants doués que s'arrachent les gros clubs. J'oubliais l'achat de parts de marché par les très grosses entreprises sur des joueurs. Mais quel plaisir de voir un match de foot lorsque c'est bien joué.

Anonyme a dit…

Depuis les désordres autour du PSG, cela se calme avec les interdictions individuelles de fréquenter le stade. Cela fut efficace (mais assez long à mettre en place).
Dans une société en crise que le foot illustre bien à d’autres niveaux, il se trouve toujours des voyous, des excités (bière + drogues), qui n’ont rien à voir avec le sport et qui se complaisent dans la bagarre pour la bagarre, le bruit et la fureur sous prétexte d’opinions extrêmes et nauséabondes fondées sur la violence physique et mentale. Triste constat sur la mémorisation de l’Histoire.
Sur rien, au Havre, je pense, seulement des p’tits minables...
On ne voit pas encore cela dans le rugby, par exemple, ni dans le basket, entre autres.
Otto.

l'père Cantoche a dit…

Ancien sportif compétiteur, j'aime tous les sports et la compétition formidables et irremplaçables écoles de la vie. J'adore le Hand et encourage régulièrement les formidables filles du HAC. J'aime le sport féminin et je me souviens avoir eu le plaisir d'assister au match de foot feminin france/Ecosse à Deschaseaux... merveilleuse équipe de France.
Je suis fidèle supporteur du HAC foot depuis 1950 où je me rendais à l'âge de 8 ans à la Cavée Verte avec mon père.
Que te dire, Jean Michel ?
Que le fric gangrène le foot de haut niveau ?
Que les pseudos " supporteurs voyous " me gonflent grave ? pour parler jeune
Bien sûr que oui !
Mais le fric et ces connards n'auront pas ma peau. Ils ne briseront pas ma passion vieille de 63 ans et ne terniront pas tous les merveilleux souvenirs amoncelés dans ma mémoire.
Il y avait 2000 Lensois au Stade, fiers de leurs couleurs, ils ont enchanté le stade au propre comme au figuré.( on a eu droit à un " Au Nord y a les corons "... SUPERBE ! ) Les supporteurs Lensois et Havrais sont connus pour leur très bon esprit, leur fair-play et leur fraternelle entente. Ils ont été, une fois de plus à la hauteur de leur bonne réputation. Ce n'est pas une petite poignée, une cinquantaine de voyous, des cons pathétiques, des casseurs de rêve qui vont changer la donne et qui vont empêcher les vrais amoureux du ballon rond de continuer à aimer le beau jeu et les vrais valeurs sportives que le foot doit et peut encore prôner et défendre.
Alors, mon Ami, en avant le HAC FOOT et HAND !

jean-michel Harel a dit…

@Gerard Oui et on oublie que ce sport ne s'est implanté qu'en 1872 sur le continent. Quel chemin parcouru... Mais quelle sera la future évolution ?

@Otto C'est la violence pour la violence. Un prétexte comme un autre. Aucun sport n'est à l'abri de ces dérives.

@Père Cantoche
Il y a un vrai drame à voir dénaturer ce qu'on aime. A des degrés divers on vit tous cela. On comprend mal comment on arrive à ce genre d'événements alors que Le Havre et Lens ont des points communs ( villes populaires au passé industriel, importance du football, supporters réputés au bon esprit ).