samedi 15 juin 2013

Extension de Auchan Le Havre Grand Cap






Ceux qui, comme moi, ne sont pas allés depuis longtemps au centre commercial du Grand Cap à Mont-Gaillard, seront surpris par l'ampleur de l'agrandissement ! Le parking est très important. il m'a même fait penser, sur le plan visuel, à des "montagnes russes" par sa hauteur et sa structure. Quand au reste de la construction, c'est assez gigantesque. 90 boutiques, 4 moyennes surfaces pour une ouverture en mars 2014.

C'est un pari osé d'aller vers le gigantisme. Certes, il n'y a, pour l'instant, aucun risque de concurrence dans ce secteur géographique et l'ampleur de ce centre commercial tendrait peut-être à la décourager. Mais, en matière de commerce, il ne faut jurer de rien. Pour donner un exemple, la pratique des Drive ( commander ses courses et les pendre en voiture) initiée par les hypermarchés les fragilise subtilement. Ils ne deviennent que des entrepôts... Quant au vieillissement de la population, à la baisse du pouvoir d'achat, au changement dans les modes de transport, aux transformations technologiques, il y a de nombreux facteurs qui entreront en compte en matière de développement commercial. 


Sur cette dernière photo, vous verrez à quoi ressemblera le centre une fois terminé.




 

22 commentaires:

phyll a dit…

une gigantesque pompe à fric !!!... mais bon, on n'est pas obligé d'y aller !!.....

DAN a dit…

Je me suis rendu en décembre à ce centre commercial pour une séance de signature, j'ai constaté aussi l'ampleur de ces travaux, mais, personnellement ça m'inquiète un peu car les petits commerces qui font l'animation et la VIE d'une ville disparaissent au fur et à mesure, si cela continue nous vivrons dans l=des cités dortoir où il n'y aura plus de commerce, et je trouve ça affligeant, mais bon, aux générations futures d'en prendre conscience !

buddy2259 a dit…

Les commerces de proximité peuvent trembler...dommage !

jean-michel Harel a dit…

@phyll oui on a cette liberté

@Dan

Ma première impression, quand j'y suis allé dimanche, c'est que cela signifiait " : on va tout manger ! ". Le point faible de ce centre commercial est qu'il concentrait la majeure partie de son intérêt par son secteur "alimentation". Le but est que les clients viennent pour différentes raisons autres que l'alimentaire.

@Buddy2259 Oui les commerces de proximité ont du souci à se faire. Quoique ? Ce gigantisme séduira-t-il ? Sans que la situation soit comparable, il y a un "risque d'effet docks". Ce n'est pas parce que les surfaces de vente seront présentes que cela fonctionnera. Si l'on réfléchit sur le plan stratégique, cette taille critique, très grande, permettra de négocier et de dire : " avec le nombre d'employés que nous avons les autorités n'ont pas le droit de nous laisser tomber... A quand un mouvement de plainte de la grande distribution sur le thème : "ne nous laissez pas mourir !"









Yannick a dit…

Quand tu parles du parking, je suppose que tu parles du parking souterrain, car toute la structure que tu as publié est la galerie en elle même. Au jour d'aujourd'hui, il faut savoir qu'il reste encore des cellules de disponible, on peut dire qu'elle est remplie entre 85 et 90%, par contre on peut effectivement être sceptique quant à la manière qu'elle va vivre. On aura le droit à des enseignes qui sont déjà présente sur Le Havre, tel que FootLocker, Chaussea, Jennyfer et consoeur, comme tu as pu le préciser à Buddy, j'espère que l'on aura pas d'effet Docks. Ce que l'on peut souligner c'est que le groupe Auchan croit en ce magasin, puisqu'Immochan (qui sera dorénavant le propriétaire de la galerie) à investi pour que cette extension voit enfin le jour.

jean-michel Harel a dit…

Oui je pense que le groupe mise beaucoup sur ce projet. C'est davantage une transformation qu'un agrandissement. Il y a une ressemblance dans ce domaine avec le centre commercial Leclerc à Gonfreville-L'Orcher. On sent la volonté de capter toute la population qui habite Dollemard... C'est clair que ce centre commercial serait heureux que l'aéroport d'Octeville se transforme en quartiers d'habitation !

C'est un pari audacieux, avec une part de risque. La devise serait " qui n'avance pas recule"... Cette stratégie parie sur une continuation du développement des hypermarchés. A voir ce qu'elle donnera. Les porte-conteneurs deviennent géants, les centres commerciaux aussi. A suivre.




buddy2259 a dit…

Une fois de plus un reportage digne d'intérêt....merci Jean-Michel de nous en faire profiter ... ! )

Flofz a dit…

Merci pour ces infos.

Ce magasin va supprimer combien d'emplois aux alentours ? C'est aussi une question à se poser.

jean-michel Harel a dit…

@Merci Buddy !

@Oui Flofz. J'ai même failli en parler dans l'article. Certains estiment que pour un emploi dans la grande distribution trois sont supprimés. La grande distribution ne fait pas de cadeau : quand on voit la diminution du nombre de caissières remplacées par des caisses automatiques on peut se demander si le personnel de ces enseignes est enviable. Certes il y en a qui croit au système...

Je réfléchissais, à la suite de ce que j'écrivais, s'il y avait eu ces dix dernières années des extensions en surface de petits commerces havrais. Si un petit commerce pouvait s'agrandir peu à peu et devenir grand... Ces réussites se comptent sur les doigts d'une main !

Il reste toutefois des raisons d'espérer pour le commerce de proximité. Il y a des idées novatrices dans ce domaine à appliquer !

Je donne, par exemple, un simple conseil. Il manque au Havre un monsieur ou madame commerce de proximité qui représenterait tous les petits commerces. Ils parleraient d'une seule voix dans sa bouche. Oui il y a des associations de commerçants un peu partout mais il manque un leader charismatique qui les réunissent.





Flofz a dit…

Merci pour ta réponse précise en tous cas, ça fait réfléchir.

A+

DAN a dit…

Tu as raison Jean-Michel, mais il y a aussi une part de responsabilité qui nous revient, personnellement je fais quasiment tous mes achats dans les commerces de proximités, ce n'est que quand je ne trouve plus la marchandise désiré que je vais dans les grandes surfaces, mais vraiment à contre cœur !

jean-michel Harel a dit…

@Dan

Quelques éléments à rajouter : la nouvelle galerie du Mont-Gaillard va peut-être "aspirer" la galerie des Docks. Les chaînes iront là où il y a du monde. La concurrence sera plutôt entre centres qu'entres commerces de proximité et centres commerciaux.

Personnellement, je pense que ce nouveau centre à Mont-Gaillard arrive un peu tard, voire trop tard. Une dizaine d'années trop tard. Je ne pense pas que les gens du centre-ville monteront pour y faire leur shopping. La tendance qui se dessine est peut-être que le centre-ville recevra les commerces de proximité de luxe, de qualité ou conviviaux. La question de la sécurité demeurera aussi cruciale.




Anonyme a dit…

Les hyper, sans y être, se sentent un peu le dos au mur, moins incontournables, hors l'alimentaire, la base de leur fréquentation. Leur politique ressemble à une fuite en avant, pour ceux qui peuvent le faire.
Il y aura toujours des clients pour leur camelote (non alimentaire) à 3 sous et uniformisée, mais on peut croire à la tendance centre-ville pour des commerces de qualité et personnalisés. Mais je ne pense pas à un vaste centre-ville pour LH comme pour d'autres villes. Quelques rues, seulement.
Otto.

jean-michel Harel a dit…

@D'accord avec Otto

Il y a à Paris le centre Millénaire qui ne fonctionne pas du tout et qui date seulement de 2012... Ceux qui l'ont conçu se sont trompés d'époque.

http://www.francebleu.fr/infos/social/malgre-les-soldes-le-centre-commercial-le-millenaire-reste-vide-243825

J€FF a dit…

Bonjour tout le monde,

On sent une grande évolution dans le commerce, le drive et Internet chamboulent les vieux modèles commerciaux.

Une grande surface dans une ville qui fait fuir la voiture c'est un peu risible. Je me vois mal avec un caddie et mes 6 packs de lait dans le tramway (ou le bus) pour aller de l'autre coté de la ville.

Qui dit grande surface, dit gros caddie, dit grosse voiture. Par contre en périphérie des villes le modèle peu encore marcher.

Les gens achètent de plus en plus sur Internet où on a plus de chance d'y trouver le produit désiré et de le payer nettement moins chère.

Pour l'alimentaire, je me pose sérieusement la question du drive, car finalement les grandes surfaces proposent les mêmes produits assez basiques.

Aujourd'hui, je vois plutôt les magasins comme des vitrines où un gogo se fait attraper à acheter un produit 30% plus chère, et les exemples ne manquent pas. Pour les vêtements, l'électronique et les pièces automobiles c'est même foudroyant. Pour la culture n'en parlons même pas, tous les contenus passeront par le net ! La preuve je mets un commentaire sur le blog de Jean-Michel à l'autre bout du monde.

Je comprends par contre le regroupement des magasins. la concentration urbaine devrait promettre de réduire les coûts et les déplacements. Dans les faits, c'est l'inverse qui se passe, tout est plus chère (foncier, transport, services...) et tout est plus lent (trajet, consultation médicale...).

Plus la ville est grande, plus il faut regrouper pour optimiser.

Bref... je pourrai en parler des heures.

jean-michel Harel a dit…

@Jeff oui il y a une contradiction entre hypermarché qui se développe dans une ville qui lutte contre la voiture. D'où l'impression de fuite en avant comme cela a été dit ou de projet un peu en retard sur l'évolution de la société.

Pour les magasins, leur gros souci est qu'ils vendent effectivement souvent 30 % plus cher qu'internet. J'ai acheté par exemple une boîte de lego quarante euros moins cher sur le net même si, à dix euros près, j'aurais préféré aller chez Jouéclub, rue Victor Hugo, un magasin que j'apprécie.

On ne va pas se mentir. Si on parvient à faire de grosses économies on ira là où c'est le moins cher. S'il y a une différence raisonnable j'irai dans le commerce de proximité.



Anonyme a dit…

J'aime beaucoup le fait que vous défendiez la proximité dans vos écrits pour finalement faire vos achats sur le net.... Ne comptez pas les emplois pris par la grande distri, elle fait vivreplus de 2000 personnes dans l'agglo et je ne parle que de l'alimentaire (auchan, carrefour, U et leclerc). Rare sont ceux qui peuvent se permettre de tout acheter aux petits commerçants, il faut du temps et de l'argent...

jean-michel Harel a dit…


@Anonyme
J'achète assez rarement (pour l'instant) sur le net. Il y a une diversité du comportement des gens qui mixent l'achat sur le net, en grande distribution ou en commerce de proximité.

Je pense que le commmerce de proximité doit aussi faire sa révolution s'il veut attirer des clients. Je n'ai aucun intèrêt financier dans aucune structure ce qui me permet d'en parler très librement...

Pour les petits commerçants, vous avez raison il faut du temps et de l'argent pour y aller. Le problème est surtout celui des revenus et du pouvoir d'achat des gens.

J'ai appris aujourd'hui que 80 % des achats alimentaires se faisaient en grande distribution. c'est le point fort mais aussi le talon d'Achille de la grande distribution.




jean-michel Harel a dit…

Inauguration du mercredi 5 mars. Visite au nouvel Auchan cet après-midi. L'espace est vaste et très agréable. Il y avait la foule. La population présente était assez jeune ( assez peu de plus de soixante ans). Heureusement il y avait un concert pour animer mais il semble que Adriana Karembeu ne soit pas venue... Malade paraît-il ! On aurait pu faire davantage pour l'inauguration. Ce centre commercial domine désormais par son ampleur ses concurrents. C'est certainement les Docks Vauban qui vont souffrir le plus de cette concurrence. Les magasins de proximité du centre-ville seront probablement moins impactés. L'immensité du centre fait penser à ce qu'on voit en région parisienne, par exemple. On a affaire à un concept de "centre de shopping" où on peut passer un long temps à se faire tenter dans cette caverne d'ali-baba ! Etrangement c'est peut-être le Auchan lui-même à l'intérieur du centre qui va souffrir de cette "gangue" qui l'entoure. Il deviendra de plus en plus long d'aller faire ses courses alimentaires ! Le Auchan classique devient presque caché désormais.

Mickael Moos a dit…

Bonjour,

je souhaiterais utiliser ces images à des fin commerciales,nous avons travaillé sur ce projet.

Puis-je le faire? Je peux mettre un crédit photo et/ou rediriger vers le blog

Mon entreprise : Fixinox

Bien cordialement,

Mickael Moos

Mickael Moos a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jean-michel Harel a dit…

Pas de souci pour faire un lien vers le blog.