samedi 13 avril 2013

Arrivée d'un magasin HEMA au centre Coty



Les magasins HEMA affectionnent les gares et les centres commerciaux. L'un d'eux ouvrira prochainement au centre Coty.  On y trouve beaucoup d'accessoires pour la maison, notamment la cuisine. Ceux qui fréquentent souvent la gare Saint-Lazare connaissent bien cette enseigne néerlandaise. En revanche, le magasin Rodier, avenue René Coty, s'arrêtera bientôt après 34 ans de service. C'est une performance à noter dans une ville où la durée de vie des enseignes semble de plus en plus courte. En ce moment, comme l'indique la vitrine c'est le déstockage !



 

5 commentaires:

geo a dit…

La qualité fait la pérénité...

CARON, RODIER, CODET, HEYRAUD, BISSERIER... certes enseignes ont survécu à la guerre. Rares sont les villes à posséder des enseignes aussi anciennes (et autres que les grandes enseignes).

jean-michel Harel a dit…

@Geo oui on entendait souvent dire que c'était cher mais de bonne qualité. A propos de Bisserier, j'aime bien car ils ont un site internet : http://www.bisserier.fr/coeur.htm

Anonyme a dit…

Tiens ! Parlons bricolage, justement.
Je me souviens d’une droguiste dont le petit magasin se situait presque en face de Paillette.
Il était tenu par une dame accueillante, très aimable, disponible – une passionnée de son métier, à coup sûr - une véritable encyclopédie chimiste des produits de traitement et d’entretien de la maison….Elle avait toujours le conseil et la solution.
Elle aussi a disparu….
Comme les « Rodier » vendeurs de lainages de style et de qualité.
The « french touch », en somme. La qualité et l'élégance.
Otto.

geo a dit…

Le Havre commence à ressembleraux autres grandes villes françaises: des centre-villes envahis par les grandes enseignes nationales et de moins en moins de veudeurs locaux... c'est dommage.

jean-michel Harel a dit…

@ Otto Il reste une droguerie qui tient bien le choc en face de Paillette. Au point de vue du bricolage il manque une surface en centre-ville. Une surface où on pourrait vous renseigner, vous donner des conseils. Cela arrange certaines grandes surfaces de bricolage de ne pas donner de conseils : vous achetez un mauvais produit et vous revenez en acheter un deuxième...

@Geo oui cela s'uniformise et ce n'est pas très agréable parfois. Il y a des opportunités dans le commerce local et j'admire ceux qui se lancent dedans. Il faut une forte dose de courage.