vendredi 14 décembre 2012

Tram du Havre. Un événement local?

                          Ticket de tram, peu connu, pour les soldats américains au Havre (période du 16e port)



Le tram du Havre a été inauguré cette semaine par des festivités de grande ampleur. A ma connaissance,  les grands médias français n'ont pas évoqué cette mise en service. Il s'agit pourtant d'un investissement de 400 millions d'euros. Il est dommage qu'il y ait si peu d'informations, d'échanges d'informations, sur les grandes cités. On a l'impression que les habitants des villes vivent "en vase clos" sans trop savoir ce qui se passe ailleurs.  Chaque commune se croirait presque le centre du monde ! Il existe une sorte de brouillard d'où émerge de temps en temps certains éléments. Au sujet du Havre, c'est à l'occasion d'un spot de publicité télé (je vis ailleurs je vis au Havre) ou de reportages télé (maisons Borloo...), des résultats de son équipe de football  (le hac), qu'on en parle, à mon avis, le plus souvent ailleurs. Les gens vivant à plusieurs centaines de kilomètres savent qu'il y a un port, la mer, que c'est dans le nord ( entre Dunkerque et Brest  ) mais, en général, cela s'arrête là.








  

14 commentaires:

DAN a dit…

Et bien souvent on nous confond avec les parisiens du fait du nuémro de département.
Il y avait une chose, par le passé, qui nous distinguait des autres villes Françaises, c'est le fait que le Havre était le port d'attache du paquebot France, et partout où je suis allé en vacances il suffisait d'évoquer ce navire pour que mes interlocuteurs sachent où était le Havre.
Une autre époque assurément !

jean-michel Harel a dit…

@Dan le France faisait effectivement partie de ce qui faisait la singularité du Havre. Je pense d'ailleurs qu'il aurait mieux fallu le racheter que construire une tour.On a laissé passer cette occasion.

phyll a dit…

le tram...ouais.... moins populaire que le FRANCE !!!!

jean-michel Harel a dit…

Le plus étonnant est que le côut demandé pour construire un nouveau paquebot France était de 400 millions d'euros ! La couverture médiatique pour la création d'un nouveau France aurait été mondiale. Imaginons le départ d'un tel paquebot du port ! Pour le tram, je n'ai pas vu d'article dans les quotidiens français, dans les journaux gratuits, dans les télés comme tf1, france2.

Anonyme a dit…

on inaugure une ligne de tram en France chaque semaine ou presque. Ca devient un non-événement, à l'échelle nationale.
Et puis les Français s'intéressent aux faits divers sordides ou aux éternuements de pseudos people sans talent. Le reste ... ça ne fait pas vendre les journaux.

Il y a dans chaque ville où l'on inaugure un tramway, une sorte de liesse populaire (je n'ai toujours pas compris pourquoi : on nous fait dépenser 450 millions, on nous augmente démesurément les tarifs de transports en commun, on nous crée des bouchons, et avec tout cela, on saute de joie. Il nous reste un peu de bon sens ?). Mais quelle liesse populaire avons nous connue au Havre quand on a inauguré Port 2000, pourtant bien plus important qu'un tramway pour l'avenir des Havrais ? Rien.

Au fait, sur le paquebot France, il y a un projet de construction d'un nouveau France, non ? Et c'est une initiative privée. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi une collectivité publique aurait du construire un paquebot, fut-il un genre de mémorial. En plus, il n'aurait pas été construit ici. Au mieux comme le précédent, à St Nazaire.

Cr.

jean-michel Harel a dit…

Bonjour Cr. Comme vous je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de plus grand pour Port 2000. La bonne idée pour Port 2000 était de décorer un des bateaux avec une immense cocarde. Pour le tram il n'y avait aucune décoration particulière pour l'inauguration et les photos d'un tram du premier jour ressembleront à toutes les autres.

La différence entre Port 2000 et le tram c'est que les Havais ont accès au tram et jamais aux terminaux de Port 2000. Ils ont d'ailleurs de moins en moins accès au port.

Pour le paquebot France nouvelle version ce sont 400 millions d'euros qui sont nécessaires pour un financement soit le prix d'un tram. L'époque n'est évidemment pas propice au retour des transatlantiques mais la présence d'un ancien paquebot comme France comme attraction touristique aurait été fantastique. Le France est quand même attaché au Havre ! Pour la collectivité publique, c'est l'Etat qui a été à l'origine du France alors que ce navire n'était plus nécessaire dès sa conception même... Il s'agissait surtout d'une volonté de prestige et s'il n'y avait eu que des considérations économiques il n'aurait jamais vu le jour.









Laurent a dit…

Pour l'inauguration du tramway T3 à Paris les médias ( express, echos, 2à minutes) en parlent.

Anonyme a dit…

plein de tramways peut-être mais ça vaudrait bien une minute de reportage aux infos de tf1

Anonyme a dit…

Sur tf1 le midi, à la limite, oui !..
Cr.

Anonyme a dit…

Je suis aussi d’avis que l’inauguration du tram’ havrais s’est faite dans une extrême discrétion des médias. J’ai attendu en vain un reportage sur les 3 chaines principales (celles qui ne sont pas payantes !). Rien.
Ce n’est pas très étonnant, les reportages sur L.H. sont très rares, malgré des activités portuaires d’un niveau international.
Par contre, si vous vous intéressez au cas Depardieu………………………….
Problème de communication ?
Je le pense.
Désintérêt des journalistes et élites parisiennes pour cette « ville grise », où il n'est pas plaisant de venir, je le crois aussi.
Les paquebots, sauf de croisière, sont maintenant entrés dans la Légende et Saint-Nazaire,
- sous tutelle internationale de STX (que je comparerais facilement à Mittal) -, faute de commandes navales consistantes, s’intéresse maintenant aux éoliennes.
- Moralité : il faut toujours rester maitre de son destin !
Les paquebots de croisière sont italiens, allemands ou coréens.
Sic transit….
JMH, montrez-nous donc des images de ce fameux tram en photos ou film. Merci, à bientôt.
Otto.

jean-michel Harel a dit…

Oui Otto c'est une inauguration dans une certaine discrétion, presque "entre nous", "entre havrais", au bon sens du terme. Il n'y a d'ailleurs eu aucun ministre présent.

Pour le tram le souci des images et des films est qu'il n'y avait rien qui distinguait de l'extérieur un tram du 12 décembre d'un tram du 13 ou du 14 décembre.
Une décoration originale ( cocarde, fleur, papillon...) et même une histoire de noêl aurait pu être trouvée et mise en perspective avec l'exposition de l'hôtel de ville. Le tram comme une sorte de cadeau offert sous le sapin. La réaction des gens lors des premières journées d'utilisation ressemblait d'ailleurs à des enfants qui découvrent un jouet.






Anonyme a dit…

Mais M. Harel, quel est l'enjeu d'un tramway au Havre ? Faire comme toutes les villes de France ?
Vous parlez du tramway comme d'un cadeau offert aux Havrais. Mais personne ne leur a rien offert, aux Havrais. On leur extorque 450 millions et une hausse conséquente des tarifs de bus.
Alors franchement, je préfère que l'Etat ne dépense pas plus en envoyant un ministre à l'inauguration (et de toutes façons, le gouvernement s'en moque, la mairie n'est pas de son bord).
En revanche, l'escale du Marco Polo a été couverte par des médias nationaux. Et c'est vrai que l'enjeu est sensiblement plus important pour notre avenir.
Cr.

jean-michel Harel a dit…

@Cr Pour le tram je suis comme vous et je me pose beaucoup de questions sur cette multiplication du nombre de trams en France. Je n'ai pas encore lu d'analyse "lucide" à ce sujet.

Une fois que le tram au Havre était construit il n'y avait plus de retour en arrière possible (avant plusieurs décennies). A propos de l'idée de cadeau, il s'agissait de l'idée de présentation pour l'inauguration de ce moyen de transport. Pour avoir pris le tram les premiers jours l'ambiance du public correspondait à celle des enfants qui découvrent un jouet. On a eu pareil avec la grande roue. la même suscite peu de curiosité sur la foire en septembre mais à noël elle fait décoration.

Pour les porte-conteneurs je suis d'accord avec vous que l'escale du Marco Polo était importante. Je regrette toutefois que l'activité portuaire reste aussi méconnue par les Havrais.





Anonyme a dit…

Je regrette comme vous que l'activité portuaire se soit autant éloignée de la vue des Havrais.
Naturellement, les exigences de l'évolution du trafic maritime avec la conteneurisation imposait des grands espaces, qui sont forcément éloignés. Mais l'activité s'est concentrée sur le conteneur (+ vracs liquides et roulier). Il ne reste ainsi plus rien à proximité de la ville.
Cr