dimanche 10 juin 2012

huitième circonscription Résultats pour la Ville du Havre Elections législatives premier tour

11 commentaires:

geo a dit…

Est-ce reellement la fin du Communisme au Havre ?
C'est incroyable d'imaginer que dans la 8eme circonscription l'UMP à fait un meilleur score que les communistes.

JMH a dit…

je pense qu'il va se produire un retournement complet de situation avec Jean-Paul Lecoq qui se présentera au second tour (et sera élu) à la suite d'un accord entre directions de partis à Paris. C'est mon pronostic !

UnHavrais a dit…

Non mais elle est Havraise Mme Troallic !? Pas de parachutage chez nous, non mais !
En même temps, Le Havre est un peu un cas atypique : une population majoritairement à gauche, mais votant à droite pour les municipales... Ca prouve bien que l'on donne quand même plus d'importance (en moyenne) aux programmes, à la personnalité de celui qui se présente, plus qu'à son étiquette, et ça, je pense que c'est plutot bien. Mais pas de parachutage chez nous !!! :P

Anonyme a dit…

Des idées mal reçues !

Le communisme est la plus effroyable barbarie de l'humanité plus de 100 millions de morts ; de la Tchéka Russe puis le NKVD, KGB... Mao, Pol Pot à Castro.... le nier c'est du Déni de réalité...

Le mot écrit en Russe : facist est un argot de Juif Russe, utilisé par la Tchéka lors des grandes purges de 1918 désignant les ennemis de la Révolution. C'est un mot valise désignant les Russes Blancs, les p'tit propriétaires, les septiques de la réussite du communisme....les ennemis de Classe... ils seront tous liquidés dans les 83 Goulags ouvert dés 1918. Les Idiots Utiles, compagnon de route recruté par le Kominterm le passeront à l'Ouest pour désigner n'importe quoi :

Source "le Manuel du Goulag" Editions Cherche Midi écrit vers 1973 de Jacques Rossi ancienne Huile du PCF, membre du Komiterm, agent du KGB chez nous... Purgé à 25 ans de goulag pour avoir oser critiquer la Ligne du Parti lors d'un stage de formation à Moscou

Pour découvrir la joie des Goulags, certain avait 1 Millions de prisonniers....dans le Goulag au Nord de Leningrad on arrosé le matin à la lance à incendie les Zek en hiver à la sortie du camp pour aller creuser le canal à la pelle

Les Communistes ne sont absolument pas des Démocrates,refusent d'admettre cette réalité des Goulags, des purges... vivent dans le déni de réalité donc des Révisionnistes, des négationnistes...

Les camps seront donc un jour de retour en France. Les camps de concentration et le gazage (Lavoisier) sont une invention de la Convention 1792

Churchill à était l'horrible gardien de camp de concentration de lord Kitchener en Afrique du Sud ou ils firent périr 27 927 femmes et 22 074 enfants laissés sans eaux ni nourriture dans le désert derrière des barbelés...ils furent dénoncé par Emily Hobhouse

lire la guerres des Boers Bernard Lugan Perrin 1998

DAN a dit…

Merci Jean-Michel pour pour ces résultats !

JMH a dit…

Ce matin, il est annoncé à la radio Haute-Normandie que Jean-Paul Lecoq se désiste. C'était assez peu clair hier soir sur france 3 Normandie à ce sujet. C'est un revers pour lui et remet évidemment en cause sa stratégie future.

Peut-être quelques faiblesses de ce côté : L'image du passage de témoin entre Daniel Paul, député sortant, et Jean-Paul Lecoq ne s'est pas imposé. Manque de présence physique (et électronique? ) dans Le Havre pour la campagne électorale ( par exemple je ne l'ai pas vu dans mon quartier qui dépend de sa circonscription et je ne sais pas où se trouvait son local de campagne ). Il reste qu'il s'agit plutôt d'une "victoire sociologique" du parti socialiste que d'une victoire politique. La différence des 83 voix dans la circonscription est minime et doit être rageante pour jean-Paul Lecoq. Il aurait peut-être fallu d'ailleurs que Jean-Paul Lecoq insiste sur ce processus de désistement en faveur de celui arrivé en tête, dès avant le premier tour, auprès de l'électorat pour faire un meilleur score.

En voyant ce fromage on se rend vraiment compte que c'est au Havre que Jean-Paul Lecoq a eu du retard. La politique apporte parfois des surprises.

Jean-Paul Lecoq est un lutteur de première ordre : un politicien.

Anonyme a dit…

En qualité de lecteur assidu de ce blog, je ne peux pas laisser passer ce commentaire anonyme.
Nous sommes tous d’accord pour déclarer que le « Goulag » est une honte innommable de la civilisation politique du XXème S., au même titre, ni plus ni moins que les camps nazis.
Pourtant, le péril présent en France n’est plus le communisme agonisant – sauf localement ici ou là et M. Duroméa fut un bon Maire du Havre, en son temps – dont les scores sont assez misérables,mais le péril est fasciste avec un F.N. dont tout le programme est fondé sur la peur, la xénophobie, le racisme, l’intolérance et le repli dans un isolationnisme intenable.
Le F.N. il ne faudra jamais l’oublier, est l’héritier naturel des Ligues d'Extrême- Droite d’avant Guerre qui aboutit au régime de Vichy.
Otto.

Anonyme a dit…

A mon sens, la gauche se rend ici coupable de bafouer gravement la démocratie. Au non d'un accord politique qui, je le pensais, servait à éviter de perdre des circonscriptions dans le cadre de triangulaires, on prive tous les électeurs qui n'ont voté ni Lecoq ni Traolic de choisir au second tour entre les deux arrivés en tête. Or, il n'y avait ici aucun risque que la droite gagne, puisque Madame Canayer ne peut se présenter au 2nd tour.
La gauche n'a vraiment de leçon de démocratie à donner à personne.

JMH a dit…

Cet accord politique est assez "frustrant" car on ne saura jamais quel aurait été le résultat si Jean-Paul Lecoq était resté en lice. A mon avis, il a dû "prendre sur soi" pour se désister. Beaucoup ne l'auraient pas fait et c'est d'autant plus diificile qu'il occupait la fonction. Et il repart fort car il était dès ce mardi matin devant la centrale EDF avec des manifestants. C'est pour montrer qu'il a de l'énergie !

Anonyme a dit…

Je ne remets pas en cause JP Lecoq, il a appliqué la règle de cet accord politique et se comporte dignement. En revanche, c'est accord en lui même conduit à un scandale. Aubry et Troalic auraient du demander à Lecoq de se maintenir. C'est anti-démocratique.
Lui Président ...

Anonyme a dit…

"cet" et non "C'est". Désolé.