dimanche 24 avril 2011

Ancienne Cité des Polonais Le Havre






La Cité des Polonais comprenait de nombreuses petites maisons dans le quartier de Leure au Havre. Elle va être démolie. Elle abritait des pavillons ouvriers construits dans les années 1920 pour loger trois cent Polonais recrutés par le biais de la Société Générale d'Immigration. Ceux-ci travaillèrent à la société des Tréfileries et laminoirs du Havre. Bien entendu, la cité des Polonais était bien entretenue et il ne s'agit ici que de montrer ces constructions après le départ de leurs habitants.

14 commentaires:

DAN a dit…

La dernière fois que j'y suis allé, il y avait encore un peu de vie ici ou là, mais je constate avec ton film qu'il n'y a plus personne habitant cette cité.
J'avais rencontré un ancien habitant qui était né dans ces lieux, il me décrivait la vie dans cette cité comme une sorte de communauté où les habitants s'entraidaient les uns les autres. Malgré son nom, elle abritait beaucoup d'autres nationalité, avec, en dernier lieu, les maghrébins.
Mais aujourd'hui cette cité n'attend que les démolisseurs !

JMH a dit…

Oui ces constructions attendent les démolisseurs. Cela devait être autrefois une vie solidaire avec ces habitations très rapprochées. Cela se sent, malgré l'état actuel,lors de la visite de cet endroit.

phyll a dit…

c'est dans ce quartier qu'ont été relogés mon père, sa mère, son frère et ses soeurs,quand il sont revenu au Havre après la guerre..... (rue Amand Agasse)
et la dernière fois que je suis allé par ici, c'était en compagnie de DAN !

DAN a dit…

@ Phyll
Je m'en souviens très bien poto ! ;-)

Geo a dit…

Faut-il regretter ces destructions ??? Mon avis est mitigé.

JPS a dit…

Même pas une Polonaise pour accompagner la vidéo ??

JMH a dit…

Seulement le bruit des pas...

Anonyme a dit…

Bonjour et merci pour votre initiative, c'est toujours agréable de revoir la cité de son enfance, car je suis né et j'ai grandi ici même. Je pourrai écrire un livre sur la cité polonaise et sur notre culture ! ;) J'y suis retourné en Janvier 2011 et j'ai pu entrer dans la maison de mes grands-parents, pas encore détruite, car tout le reste a été rasé depuis longtemps, du cinéma au lavoir. @DAN: OUI, il y avait une véritable entraide, c'est typique des gens de l'Est. Au passage, tous n'étaient pas polonais, il y avaient également quelques ukrainiens, comme ma famille par exemple. @GEO: c'est toujours un pincement au coeur de démolir une cité aillant accueilli autant d'âmes et de mains courageuses, mais on ne peut pas faire des musés partout ;) mieux vaut rénover cette endroit comme c'est le cas, et c'est très reconnaissant de la part de la ville du Havre d'avoir rebaptisé l'Impasse Réal en mémoire des "sales polaks" :-)) Je vous envoi toute mon amitié de Kiev, capitale de l'Ukraine.

Anonyme a dit…

J'ai traversé la Cité des polonais pendant des années pour aller, venant des Corderies rue de la Vallée, déjeuner à la cantine des Tréfils. Je viens d'apprendre que c'était là le décor du film de Kaurismaki et que c'était avant démolition.
Je me souviens des affiches, souvent des faire-part, rédigées en polonais.
De nombreuses femmes travaillaient aux Corderies et les maris au tréfiL.
Pour moi, cela n'a rien à voir avec le quartier de Leure qui est de l'autre côté du Boulevard de Graville. C'était le Quartier Vallée-Béreult.
Bravo pour votre reportage.
Christian Valin

Anonyme a dit…

MES GRAND PARENT ET MON PERE ONT VECU DANS LA CITE POLONAISE . J AI VISITE CET ENDROI AVANT QUE CE SOIT DEMOLI. J AURAI AIME QU IL RESTE UNE TRACE DE CE QUATIER ,mon pere etait au numero 43

Richard a dit…

Cite polonaise quartier des trèfîleries vallée béreult.
Pendant plusieurs décennies.
Famille stanislas ZELEK 71 impasse real.
Famille Roch BAK 47 impasse real.

Richard.

Chien Méchant a dit…

J'aimerais trouver des informations sur ma grand-mère qui a vécu à la cité polonaise, ses enfants sont né de père inconnu. Leur père serait reparti en Pologne en 1947. S'il y a des organismes, des personnes à joindre pour éventuellement retrouver des informations fiables, je vous saurai gré de me les communiquer.

Chien Méchant a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jean-michel Harel a dit…

Bonjour. Merci à tous les commentaires de celles et ceux qui ont vécu dans la cité polonaise. N'hésitez pas à raconter vos souvenirs. @Chien méchant, il faut peut -être se rapprocher de l'ambassade polonaise à Paris.