jeudi 27 janvier 2011

Usine Caillard Leure Le Havre


Le quartier de Leure a connu des transformations intenses comme cela a été rappelé dans une émission de Richard Gauthier, sur France Bleu Haute-Normandie, qui s'intéressait à ce quartier du Havre.

A cette occasion,  il est souhaitable d'avertir que le bâtiment des anciennes usines Caillard va disparaître incessamment. Cette destruction est une erreur car il s'agissait d'un vestige symbolique du quartier, représentatif des anciennes industries. Quelle que soit son utilisation, il aurait pu notamment constituer un élément solide dans un parcours touristique.

Le patrimoine de la ville et de l'agglomération comprend , bien entendu, l'architecture Perret mais aussi un ensemble de bâtiments et de lieux différents. Il m'est d'autant plus facile d'en parler que j'ai créé les premières visites touristique de l'architecture Perret, ouvertes au public, vers 1994. Celles menées, quelques temps après, dans le quartier de Leure avaient rencontré alors un faible public. Il faut toutefois veiller à maintenir des "points forts" quand ils existent.

Les lieux à voir d'une éventuelle visite du quartier de Leure

1)Le bateau-feu

2)Le centre commercial des Docks Vauban ( transformation d'anciens entrepôts )

3)Le foyer belge

L'usine Caillard ( détruite donc elle disparaît de la liste...)
 
4)La Cloche des dockers et les quais

5)Le foyer des marins

6)Une halte au café de la métallurgie, restaurant des grands bassins ou bar Marie-Louise

7)Les logements étudiants en conteneurs et les conteneurs eux-mêmes

8) La maison ou a vécu Jules Durand et  l'ancien bureau de la main d'oeuvre des Dockers BCMO.







                                               Le bateau-feu et le centre commercial des Docks Vauban
                                     La porte du Foyer belge
                                     La cloche des dockers

                                                   Quais

                                                                  Foyer des marins
Logements-conteneurs pour étudiants

Conteneurs

Plaque posée sur l'immeuble où vécut Jules Durand
Photos personnelles

14 commentaires:

phyll a dit…

oui, c'est bien dommage pour cet ancien atelier !!!
quant au patrimoine, tu as raison, nos élus ne voient que par Perret...!! et pourtant il y a d'autres choses comme tu nous le montres !!
à+ ,o)

JMH a dit…

On est passé du refus de l'architecture Perret à son engouement le plus vif. Le patrimoine doit avoir un aspect équilibré dans la région havraise.

DAN a dit…

J'ai de toute urgence photographier ce bâtiment de l'intérieur, même si cela était formellement interdit d'y pénétrer à cause du danger certain à le faire. Mais au diable les interdictions, j'ai voulu garder une trace de ce bâtiment avant qu'il ne soit démoli.
Décidément c'est un virus contagieux qui se repend à grande vitesse cette démolite aigüe, quand est-ce qu'on trouvera un anti-dote à cette foutue pandémie qui sévir depuis un moment au Havre ...?

JMH a dit…

Tu as fait fort Dan ! Hâte de voir un jour les photos.

JPS a dit…

avant ils vomissaient Perret et maintenant yaplukssa..Pi elle est où la voiture orange???

pere cantoche a dit…

Je découvre aujourd'hui votre blog qui me parait très intéressant, tant par les photos exposées que par vos textes originaux et pertinents. C'est en cliquant sur votre nom dans la liste des liens de notre ami Dan que je fais cette heureuse découverte et j'ai bien l'intention de revenir vous voir de temps en temps et de vous laisser quelquefois mes impressions sur un petit commentaire. Pour ce faire, afin, d'un petit clic magique, m'inviter chez vous, je vous ajoute à la liste de mes blogs préférés.
Pour ma part, je tiens un blog qui est une sorte de fourre-tout
"Littérofilosoficopoéticomic "
mais néanmoins Havrais et fier de l'être.
Thierry
http://percantoch.blog.mongenie.com

JMH a dit…

Bonsoir père cantoche. Ce nom me fait penser au père la brioche ! Merci pour vos remarques et je constate que vous avez de très bonnes références : notre ami Dan.

DAN a dit…

C'est bien connu, les amis de mes amis sont mes amis qui se font des amis ;-)

buddy2259 a dit…

Merci pour ton reportage JM ...hélas c'est la série noir au Havre les déconstructions s'accélères et nous n'y pouvons pas grand chose !

JMH a dit…

C'est vrai Buddy qu'il y aura à de futures destructions; Parfois rapides sous le coup des masses et parfois lentes sous le coup de l'indifférence... Je ne me fais pas trop d'illusions pour l'escalier roulant et le cinéma Normandy. A moins d'un mécène très riche, il n'y a pas grand chose à espérer. On avait d'ailleurs parlé à propos de l'escalier roulant de Total qui pourrait aider à sa rénovation. Puis plus rien...

Je pense que les dirigeants havrais oublient constamment que Le Havre a perdu une partie substantielle de son patrimoine pendant la Seconde Guerre mondiale et que cela justifie qu'on protège ce qui reste de manière plus forte que dans d'autres villes. Malheureusement ce n'est pas le cas.

Quels sont les bâtiments pour lesquels les havrais seraient prêts à se mobiliser en masse ( c'est-à-dire pas 10 ou 30 personnes mais au minimum 300 ou 3000 ?). La villa Maritime, par exemple. Elle est sur le bord de mer, en bon état, et bénéficie d'une grande sympathie auprès de toute la ville. Il n'y a, heureusement, pas de risque pour l'instant de ce côté là.

A propos de la prison , savez-vous que le musée national de la prison de Fontainebleau a fermé ses portes le 31 décembre 2010. Il y avait donc une place à prendre dans ce domaine.

phyll a dit…

on s'est aperçu avec l'ami DAN que ce n'est pas si facile que ça de mobiliser le citoyen !!!.....(porte Kléber, escalier roulant...)

JMH a dit…

C'est effectivement très difficile de faire bouger les gens.

Anonyme a dit…

Oui, cette démolition est un sacrilège.
L’usine Caillard témoigne du passé industriel havrais. Ses productions ont porté le renom du Havre dans beaucoup de ports du monde et affirmé sa notoriété.
Les édiles havrais font un sacrilège mais aussi une erreur grave – disons : une connerie. La ville ne se limite pas à Perret (qui n’eut pas, localement, que des admirateurs, à l’époque… !). Il y a à côté d’une ville neuve toute une tradition industrielle qu’il faut préserver.
Pour les jeunes générations, Le Havre ne peut pas commencer à exister avec la reconstruction de Perret.
La tradition industrielle du XIX ème Siècle est maintenant partout une époque préservée à laquelle les habitants et leurs visiteurs, comme les touristes, sont à la fois sensibles et attachés.
Ces démolitions sont un arrachement aveugle. Je le répète : un sacrilège. Demain, il sera trop tard.

Anonyme a dit…

Bonsoir, malheureusement la liste est bien longue…
Les architectes vont t-ils au moins sauver la façade historique ?
Un nouveau fracas, dans une ville que j’aime pour son passé historique, tout notre patrimoine maritime à foutu le camp, et là ça continue…cela s’ajoute aux dégâts culturels, entre la fermeture du café le cabaret Electric, la délocalisation du volcan dans une boite à chaussures (la petite gare maritime célèbre pour son acoustique méga pourri….)l’image de la ville est écornée depuis pas mal de temps, j’ai depuis des années une résignation envers l’essor de la ville, il suffit de voir les croisiéristes qui débarquent et déambulent comme des zombis dans une ville ou la plupart des commerçants sont fermés, même pas un service de navettes… hier j’ai assisté au pire… la fameuse manif anti G8, peur sur la ville, j’ai vu des gens courir et se réfugier chez eux , la ville était bien morte, et tout ça pour quoi ? il y avait dans le cortège que des écolos, des punks, des anciens babas cools et c’est vrai une trentaine d’individus cagoulés qui ont visiblement fait trembler 170000 havrais !!!
Une ville n’et telle pas animée par ces habitants ?
Quand à la gérance de la ville est semble t-il livrée à une sacré bande de paltoquets démunis de tout sens de réflexion et de bon sens…
David