lundi 18 octobre 2010

Demission d'Antoine Rufenacht - Edouard Philippe futur maire du Havre

C'est à moins de quarante ans que l'actuel Adjoint au Maire Edouard Philippe devrait accèder dimanche aux fonctions de maire du Havre suite à la "démission-surprise " d'Antoine Rufenacht. Le Landerneau politique Havrais ne s'attendait pas à une telle décision. Selon ses paroles " la date a été choisie au mois de juillet ".  D'après lui " c'est une décision de sagesse, pas forcément facile à prendre". Il pense " que c'est une décision qui va dans l'intèrêt de la ville ".

 Le futur remaniement ministèriel alimente bien sûr toutes sortes de suppositions. Du poste de Premier ministre au poste de Ministre des Transports, Ministre de la Mer ou Secrétaire d'Etat au Grand Paris, certaines hypothèses restent plus ou moins plausibles. Si l'une d'entre elles se réalisait, le maire démissionnaire resterait à même d'agir sur la région havraise avec de nouvelles fonctions.

Il est  précisé dans un article de Ouest-france qu'Antoine Rufenacht reste pour l'instant à la tête de la Codah (communauté d'agglomération) et du comité des élus de l'estuaire de la Seine. Cela permettra certainement de tenter une transition en douceur... C'est seulement deux ans après les élections de son troisième mandat que le maire actuel démissionne. Une époque se termine. Le renouvellement de la droite havraise est fortement à souhaiter. Besoin de nouvelles personnalités, de nouvelles idées, d'un nouvel esprit, d'un nouveau souffle. Le jeu s'ouvre pour 2014 et après...

Jean-Michel Harel
La video sur France 3 ( journal du 18 octobre 2010 )  : cliquez ici



Le Communiqué d'Antoine Rufenacht en date du lundi 18 octobre 2010

" Ce soir, lors du conseil municipal, j’annoncerai ma décision de mettre un terme à mon mandat de maire. Une décision longuement réfléchie, difficile naturellement tant j’ai à cœur depuis plus de 15 ans les grands dossiers de notre ville mais aussi les préoccupations personnelles de tous ses habitants.

Le Havre, notre ville, notre agglomération, notre port, ont connu depuis 1995 de profondes transformations. Des transformations très positives aux yeux des Havrais qui le reconnaissent dans leur immense majorité, toute sensibilité politique confondue.

L’inscription du Havre au Patrimoine mondial de l’Unesco, la rénovation spectaculaire des quartiers de Caucriauville, de la Mare Rouge, du Montgaillard et du Bois de Bléville, la transformation et la renaissance des quartiers sud, la donation Senn Foulds qui a permis au Musée Malraux d’accéder au rang tant convoité de premier musée de province pour ses collections impressionnistes après Orsay, quelques exemples parmi tant d’autres d’une vitalité retrouvée grâce à notre détermination et notre engagement à faire bouger les lignes.

L’audace encore et toujours pour transformer demain notre ville en une véritable métropole maritime internationale, port de Paris, grâce à une ligne TGV nous reliant au réseau européen des très grandes villes.

En choisissant aujourd’hui de me retirer, et en proposant aux Havrais de reporter leur confiance sur la personne d’Edouard Philippe, adjoint au Maire depuis dix ans au sein de notre équipe, je mets ainsi en place très en amont le renouvellement indispensable pour intensifier l’élan que nous avons donné ces dernières années, et ceci dans l’intérêt de notre ville, son agglomération et surtout ses habitants.

Edouard Philippe, par son intelligence, ses qualités de cœur, son dynamisme, sa jeunesse, son sens du service public, a toutes les qualités j’en suis convaincu, pour exercer avec talent ce mandat de maire.

Le dimanche 24 octobre, je réunirai le conseil municipal et proposerai alors sa candidature. Au poste de maire jusqu’en 2014, il pourra ainsi acquérir toute l’expérience nécessaire afin d’être le meilleur candidat en vue des prochaines élections municipales.

Merci à tous ceux qui m’ont accordé leur confiance tout au long de mon parcours politique. Je compte aujourd’hui sur eux pour soutenir avec la même ardeur Edouard Philippe, son équipe et son action. "







12 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci d'être réactif. Je le vois mal tout laisser.

Laurent a dit…

Après Morin qui démissionne c'est au tour de Rufenacht, il y a une contagion normande?

Anonyme a dit…

C'est la retraite à 71 ans. Il a peut-être envie de vivre autre chose et profiter de la vie.

J-J Q a dit…

Il laisse beaucoup de projets et une ville avec plein de travaux. Pas facile de gérer la suite.

DAN a dit…

Rufenacht, l'homme qui a mis le Havre au rang du patrimoine mondiale de l'humanité. Je sais,j'ai toujours tendance à ne voir que le bon coté des choses, mais on ne se refait pas...

JMH a dit…

@Dan C'est bien de voir l'aspect positif des choses. Tout passe mais la Ville reste...

phyll a dit…

encore une "salade" qui se passe sans qu'on ai rien à dire.......à suivre...

JMH a dit…

Oui c'est à suivre. Le prochain épisode sera la composition du gouvernement. On verra alors si le retrait de la vie politique était complet ou simplement local voire provisoire.

Je cherche depuis longtemps un terme pour désigner un spécialiste de la vie politique locale. Il y avait les kremlinologues pour la vie politique russe mais on a pas de terme pour Le Havre. Hoteldevillologue? Codahlogue ?

geo a dit…

Sage décision en effet. Je me doutais qu'il allais faire ca, mais pas aussi tôt. Il sent peut être aussi le vent tourner au niveau national et Le Havre devra affronter de nouveau enjeux sur le long terme. sage décision que de passer la main à Edouard Philippe, qui ressemble en tous point à Rufenacht en plus jeune...

Rufenacht restera un qu'on le veuille ou non, un GRAND maire, au même titre que Léon Meyer, Pierre Courant ou Jules Siegfried. C'est quelqu'un qui au niveau local à su dépasser les clivages politique. C'est peut être pour celà que son action locale fut un véritable succès dans l'ensemble.

Souhaitons bon vent à Edouard Philippe, et merci à Antoine Rufenacht.

Anonyme a dit…

je vois que l'ancien pdg d'armor va encore faire couler beaucoup d'encre
pouet pouet poouet

Anonyme a dit…

je vois que l'ancien pdg d'armor va encore faire couler beaucoup d'encre
pouet pouet poouet

JPS a dit…

@JMH..Peut-être tout simplement un Polipolitologue..car
apaléopithécoaneucéphalodidactisme = doctrine selon laquelle ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire les grimaces, c'est un peu long...