dimanche 6 décembre 2009

Vidéo Journal de Claire Chazal "Zoom sur le Havre " TF1


Cliquez ici pour voir la vidéo du Havre du journal de Claire Chazal

10 commentaires:

DAN a dit…

Merci Jean-Michel, j'avais "raté" ce journal, et grâce à toi j'ai pu le voir !

JMH a dit…

@Dan Oui c'est aussi parce que je ne l'avais pas vu que je l'ai recherché !

Anonyme a dit…

J’ai regardé avec intérêt le reportage de TF1 sur votre site, d’autant que je ne regarde jamais cette chaîne que je trouve très médiocre. Simple avis perso.
Je vous fais part de mes réflexions.
Ce reportage hybride ne plaide vraiment ni en faveur du port, ni surtout en faveur du tourisme que l’on pourrait appeler « culturel » puisqu’on n’y trouve pas, à part la maison de l’armateur, et quelques images du Nice-Havrais, - pas forcément des meilleures - d’autres évocations du passé architectural, d’autant que l’œuvre de Perret n’est pas traitée au mieux. Je l’ai dit aussi : Le Havre est le port des brumes et des docks. Il ne sort guère de cette image terne dans l’esprit des gens.
En ce qui concerne le port lui-même, je m’irrite toujours de le voir ramené globalement au 2 ème rang national, alors qu’il est le premier dans le trafic des containers, principale source d’emploi et essentielle pour la valeur ajoutée. C’est ce qui compte, non ? mais on ne le dit pas.
Dans un précédent commentaire, j’ai répondu par un bref avis concernant le stade du Havre susceptible d’accueillir des manifestations importantes diverses (pas que sportives) et de donner un autre éclairage, un éclairage supplémentaire à la ville, puisqu’il faut tout prendre en compte dans le rayonnement d’une ville.
Ne pensez-vous pas que Marseille, sans son Olympique défrayant la chronique par ses exploits mais aussi et surtout par ses scandales, jouirait d’une telle notoriété en France, souvent sulfureuse, s’il n’y avait pas son club de foot, ses entraîneurs et ses Présidents ? On en parle sans cesse, en tous cas. Marseille, accessoirement porte de l’Orient. Marseille 1 er port français n’est jamais discuté. La vision de Marseille reste folklorique dans l’imaginaire français. Ca sert !
Mais on en parle ! ….et Marseille, ce n’est pas rien !…..
Les 2 ports du Havre et de Rouen, qui sont très complémentaires sur la Basse-Seine, traitent à eux deux un tonnage de trafic supérieur à Marseille.
Les voyons nous complémentaires ou adversaires, querelles de clocher à l’appui ?…………On a surtout l’impression que les deux villes sont distantes de plusieurs centaines (ou milliers) de kilomètres et chacune traitant de ses affaires.
Les propos de M. Grumbach ne me choquent pas. Ils font table rase des querelles.
L’avenir appartient à la Basse-Seine, globalement, comprenant Paris et son agglomération de 12 millions d’habitants, sans compter l’arrière-pays, dans un large rayon, qui est à conquérir.
Un vrai – bon reportage sur Le Havre reste à faire.

DAN a dit…

@ anonyme.
Bonne analyse que je partage, on met toujours le Havre à part, déjà mon père ressentait cet impression, et je constate qu'elle est toujours vivace.
A quand Un vrai – bon reportage sur Le Havre ?

JMH a dit…

Pour en rester à ce reportage, je partage votre avis qu'il est plutôt moyen ou en tout cas pas très représentatif de la ville. C'est d'ailleurs difficile à faire. Je donnerai en exemple le reportage des enfants du rock sur cette musique au Havre dans les années 1980 comme une des rares réussites dans le domaine télévisuel.

En voyant des reportages artificiels ou superficiels, on se demande si on habite sur la même planète ! Tout est vrai mais on ne ne se reconnaît pas dans cette réalité proposée. C'est pour cette raison que, dans 100 ans, une personne voyant ces images aurait une image assez biaisée de la ville.

Il reste à savoir ce qu'en retiennent les gens extérieurs au Havre. La mer, un navire, une piscine, un bar ? Rien du tout ?

geo a dit…

Je partage à 200% l'avis de "Anonyme". Je n'ai pas reconnu "mon" Havre dans ce reportage. J'ai presque eu l'impression qu'on me présentait une autre ville...

Pourquoi on ne montre jamais le côté commerçant du Havre... ces mouvements de foules qui traversent la Place de l'Hotel de Ville le Samedi après midi. Pourquoi on nous présente toujours Le Havre reconstruit en oubliant les quartiers anciens. Contrairement à ce qui a été dit, non Le Havre n'à pas été "entièrement" détruit pendant la guerre, ou alors Saint-Vincent, Danton, Thiers, le Rond Point... ne font pas partis du Havre ?


Effectivement, Le Havre 2eme port Français c'est une grave erreur. Marseille vit seulement sur le pétrole, et comme tout le monde sait, ce n'est pas le pétrole qui crée des emplois.

Aucun mot sur les grands projets. Claire Chazal à même confondu Cité de la Mer avec Cité Universitaire.


@ JEAN MICHEL:

Tu dis que dans 100 ans les gens auront peut être une fausse image du Havre des années 2000. Pas faux, et d'ailleurs nous avons certainement, nous aussi une fausse image du Havre d'avant guerre. Mes grands parents et presque tous mes grand oncles et tantes on connu Le Havre d'avant guerre. A les écouter tout n'était pas aussi idyllique, et objectivement pour eux, Le Havre n'a jamais été aussi "beau" qu'actuellement.

JMH a dit…

@Geo

Il y a effectivement une distorsion évidente entre les documents qui restent du passé et le " vécu" des gens. On a finalement très peu de traces de témoignages écrits de gens avant-guerre et après-guerre...

C'est pour cela que c'est bien de pouvoir s'exprimer !

Anonyme a dit…

Il manque au Havre le soleil de Marseille !
Et tant que dans l'esprit de notre époque l'intérêt d'un voyage hexagonal sera lié à la météo, il n'y aura guère d'espoir à se faire sur la promo touristique du Havre.
L'avenir est + que jamais dans le port et l'activité industrielle.
Heureusement, les havrais qui bloguent ici se plaisent dans leur cadre urbain. C'est un progrès par rapport à leurs compatriotes d' il y a 40 ans qui regardaient d'un air ulcéré le "pot de yaout" qui s'élevait de terre sous leurs yeux !.

phyll a dit…

je ne vais pas rajouter quelque chose d'original car le principal a été dit ! mais je suis moi aussi déçu (voir choqué) par ce reportage !! j'ai l'impression que depuis que "l'on" parle du grand Paris "on" se souvient de cette petite bourgade située sur la rive droite de l'estuaire de la Seine....(Le Havre) je ne suis pas un pro de la politique mais tout ceci me fait dire que, malheureusement, ce ne seront pas les Havrais qui en seront bénéficiaires !!!...on en reparle dans 10 ans ????

Anonyme a dit…

...PHILL !il n'y a pas que depuis que l'on parle du Gd Paris. C'est de tous temps, y compris de celui où les reporters attendaient à la Gare Maritime les artistes revenant de New-York par la French Line. C'était ni plus ni moins comme une arrivée à La Gare St Lazare ou à la Gare du Nord. Un cliché - point !
Paris n'a jamais été une ville "maritime", on peut même facilement imaginer qu'elle est à mille Km de la mer tant les parisiens s'en sentent loin.
Un lien renforcé pour raisons économiques ne me semble donc pas préjudiciable, au contraire. Le Havre ne sera jamais, jamais Aulnay sous Bois ou Fontenay aux Roses ! Rassurez-vous.