dimanche 13 décembre 2009

Petite histoire du commerce des Jouets Havrais


Une page s'est tournée à la fin de l'année 2009. Le dernier magasin traditionnel de jouets havrais " Le coin du Jouet " a fermé ses portes. Les propriétaires du lieu prenaient leur retraite et la boutique connaîtra d'autres activités marchandes.

Les magasins de jouets Havrais ont connu leur âge d'or, comme l'ensemble du petit commerce havrais, dans les années 1960 et 1970. Beaucoup se souviennent de lieux comme " Récréation ", avenue René Coty, " Jean-Michel Jouet", rue du Maréchal Joffre", "Le nain bleu" place de l'hôtel de ville du Havre... Il y en avait aussi un avenue René Coty au coin de la rue Joseph Clerc.Certaines boutiques avaient leurs spécialités. "Récréation", par exemple, possédait un grand choix de maquettes.  Les vitrines jouaient un rôle important dans ces magasins et il y avait parfois une véritable mise en scène des jouets pour attirer les acheteurs et les faire entrer dans la boutique. Ils avaient pour principaux concurrents les grands magasins comme les Nouvelles Galeries ou le Printemps qui possédaient de vastes rayons achalandés en jouets et éditaient des catalogues, devenus rarissimes, distribués dans les boîtes aux lettres en fin d'année. Les rayons "Jouets" de ces grands magasins occupaient une plus large superficie en fin d'année.

Le début des années 1980 fut, en apparence, une période assez équilibrée où les consommateurs pouvaient acheter des jouets dans des hypermarchés, des grands magasins et des petits commerces. Mais les petits magasins ont, pour la plupart, cessé leur activité dans les années 1980 ou au début des années 1990.

Les jouets commençaient eux-mêmes à évoluer. Dans les années 1970 mais surtout 1980, l'électronique occupait une place grandissante dans les objets vendus.

De nouvelles tendances ont alors émergé durant les années 1990 et 2000 au Havre. On vit apparaître notamment la chaîne Jouéclub au Havre, avec un franchisé très dynamique. L'enseigne Jouéclub avait un magasin Cours de la République et un magasin avenue René Coty. Pendant cette période, les hypermarchés ont définitivement supplanté les grands magasins dans le commerce du jouet ( suppression des Nouvelles Galeries, par exemple, fin de la distribution de catalogues par le Printemps, réduction du rayon jouets...). Une enseigne, basée uniquement sur les jouets, "Toy's and Rus" faisait notamment son apparition à Montivilliers et constituait d'ores et déjà un véritable géant, au concept intelligent, susceptible d'attirer une large clientèle.

En 2009, le petit commerce traditionnel de jouets havrais a disparu totalement. La même année, une nouvelle enseigne " La grande récré ", enseigne nationale française, a fait son apparition dans le centre commercial des Docks Vauban.

Pour conclure, le commerce du jouet havrais a connu une profonde évolution depuis la Seconde Guerre mondiale. Les petites boutiques traditionnelles ont disparu. Les changements d'habitude (notamment facilités par les méthodes de la grande distribution) ont conduit à la disparition de ce type de commerces. D'autres facteurs ont probablement joué : nombre d'enfants de moins en moins grand, difficulté de trouver des repreneurs...

Il reste toutefois certains commerçants, souvent installés depuis une dizaine d'années qui continuent à vendre des jouets. Il s'agit, en général, de jeux de société, de magie, de maquettisme voire de jeux anciens de collection. Un atout du petit commerce est de pouvoir se positionner sur certains créneaux que la grande distribution ou les chaines de magasins (dont les centres de décision sont loin du Havre) délaissent ou ne parviennent pas à maîtriser.

Ajout de février 2015 : Monsieur Georges Platel a communiqué ces informations intéressantes sur  le commerce des jouets au Havre. Le magasin de la rue Georges Braque s'appelait Bambi et il est actuellement occupé par Honfleur Traiteur.
Il y avait un magasin de jouets rue de Paris appelé Picard ( personnellement cela doit dater car je ne m'en souviens pas du tout !)
Le magasin de jouets qui devint jouéclub fut tenu à ses débuts par Georges Selles.
Le magasin Jouéclub avenue René Coty changea de nom et devint "Christiansen".
Rue Aristide Briand, rue de Verdun il y avait un magasin Gilou Jouets.

Les Galeries d'Applemont qui vendaient des jouets étaient tenues par  M Chatelier 76 rue Paul Bert, 
On notera aussi "Domino" 79 rue Jean Jacques Rousseau.
Et 108 rue Thiers il y avait un autre magasin que M Platel n'a pas connu, "Au Petit Travailleur", attesté par des catalogues Meccano.
Il y eut "Loisir 2 "qui a ouvert pendant 2 à 3 ans dans la galerie marchande de AUCHAN
 Il semblerait que le commerce Les Mouettes à Sainte-Adresse  vendait des jouets ; La vitrine droite présentait des dinky toys pendnat la morte saison. A la belle saison on y trouvait des jouets de plage.

Ajout de JMH de février 2015 :
Je me souviens que j'achetais de nombreux jouets dans la droguerie au bout de la rue Augustin Normand près du 26 de cette rue. Il y avait un grand présentoir où les majorettes, petits véhicules, étaient présenéts dans des boîtes en plastique transparente. On trouvait d'autres jouets en plastique de bonne qualité. Je me souviens y avoir acheté un parachutiste muni de son parachute et une sorte de zodiac en plastique mené par deux pagayeurs. C'était d'excellente qualité.

Parmi les jouets de plage on signalera évidemment le petit kiosque qui se trouvait près de la digue-nord. il survit très longtemps...

 

13 commentaires:

geo a dit…

Salut Jean Michel.

Ahhh le commerce, un sujet qui nous tiens à coeur. On peut dire que le commerce est représentatif des évolutions de la société.

C'est dommage pour ces deux magasins de jouet de la Place de l'Hotel de Ville, mais visiblement les patrons qui partaient en retraite n'ont retrouvé aucun reprenneur...

Le COIN DU JOUET est en train d'être rafit à neuf, avec de grandes vitrines. Sais tu ce qu'il va y avoir en lieu et place ?

phyll a dit…

"jouéclub" cours de la République....c'est d'ici que provenaient la plupart de mes voitures "Dinki Toys" quand j'étais gosse......(snif...)

geo a dit…

je me souvienqs du Joué Club de la chaussée Thiers (face à la Bnaque de France), mais pas du totu de celui du cours de la République. Il était situé ou exactement ?

DAN a dit…

Une page de l'histoire des commerce de jeux et jouets qui se ferme.
Pour ma part, aussi bien à Sanvic qu'au havre même, j'ai connu beaucoup de magasins de jouets. Etant maquettiste, j'ai commencé a me rendre rue maréchal Joffre dans le magasin "la maquette" pour y acheter mes modèles réduit à construire. En même temps nous allions dans un célèbre magasin de maquette non loin du cinéma "palace" le "loisir", ou "au loisir", je ne me souviens plus exactement. Dans le même temps il y avait d'autres magasins de maquette et jouets dont celui qui vient de disparaître. Mais aussi le nain bleu, qui sera remplacé par "jouéclub".
Sont venus en suite ceux cités dans les commentaires,, mais aussi "Guliver" rue Paul Doumer, dans un premier temps et rue Casimir Perier pour finir.
Bref, un tissus de magasins qui faisait du piéton à l'approche des fêtes, un "touristes" peu ordinaire, avec ses mouflets aux yeux brillants de convoitises.
Aujourd'hui, ces mêmes "mouflets" vont dans les grandes surfaces et remplissent leur "caddy" de jouets dont la plupart finiront dans les vide-greniers du coin et avec l'emballage qui plus est.
Si un commentateur dit que j'exagère, je pourrais lui rétorquer que depuis des années que je fais ces mêmes vide-greniers, j'ai vu ce type de marchandise se multiplier sur les étalages, ça et les "fringues".
De sorte que pour la ou les prochaines générations, il ne restera RIEN de la magie de noël déjà qu'elle a bien été entamée par la société de consommation elle finira, comme finirons les magasins autres et nous n'aurons qu'une ville dortoir où le piétons ne sauront quoi faire le dimanche, puisque tout le monde passera cette journée de repos à déambuler dans les grandes surfaces.
Mais bon je m'arrête là sinon on va dire qu'il devient "grincheux" le bon DAN !
@+

JMH a dit…

@Geo

Je crois que ce sera une enseigne nationale qui s'installera à la place du coin du jouet.

@Phyll Peux-tu localiser, cours de la république, l'endroit où tu achetais ces dinky toys ?

@Geo Le jouéclub du cours de la République se trouvait à quelques mètres du célèbre bouquiniste André Baly, à l'angle de la rue Kléber.

@Dan

A propos des magasins de maquettes, un des plus connus fut Bambino place du Chillou. Il y avait un amoncellement incroyable de boîtes empilées.

Je pense, comme vous ,qu'il y a eu changement des habitudes en ce qui concerne les achats de jouets. La dame qui tient le coin du jouet me disait que la plupart des gens qui regrettaient la fermeture du magasin n'étaient pas des clients réguliers. C'est tout-à-fait vrai; les gens veulent conserver les commerces de proximité mais n' achètent pas dedans...

Je pense que la question du prix est primordiale. Acheter une peluche deux ou trois plus cher dans une petite boutique par rapport à une grande surface est difficilement tenable. Il reste qu'un retour à la qualité aura peut-être lieu : acheter peu et cher mais acheter bien.

On peut aussi se poser la question de savoir si cette évolution dans le commerce des jouets était inéluctable.

Je partage avec Dan le souhait que le dimanche ne devienne pas un jour comme les autres. Il offre une "respiration" dans la semaine.

JMH a dit…

Je rajouterais à cette liste des magasins de jouets une petite boutique qui se trouvait en face du square Saint-Roch, rue Georges Braque, et perdura très longtemps, jusqu'au début des années 1990. A confirmer.

gl a dit…

Tout à fait d'accord avec Dan - y'a plus de magie ou alors on a bien vieilli.
Je me souviens d'une autre boutique à Montmorency rue de Verdun.
Quand au vide greniers, on peut se constituer une bonne ludothèque pour pas cher. Mais c'est quand même dommage de se séparer des cadeaux offerts aussi rapidement et même parfois sans les avoir ouverts.

phyll a dit…

bon ben, tu me demande de localiser le jouéclub, mais tu l'as fais !!! ;o) et je crois me souvenir que le propriétaire était M. Selles......il y avait aussi un petit magasin de jouets rue M Joffre près du carrefour où la rue E Renan débouche.(près d'une boucherie chevaline, qui n'existe plus !)ce magasin était tenu par deux femmes, mère et fille !

François a dit…

Salut Jean-Michel,

Sais-tu quel commerce va reprendre l'emplacement plutôt avantageux ?

Le plus dur va être pour les employés de retrouver un job.

Peut-être dans le nouveau commerce ?

François

JMH a dit…

@Geo et François. Je vous envoie des messages électroniques sur vos boîtes personnelles .

phyll a dit…

ps: et on a oublier "Récréation" près de la Banque de France !!
à DAN: c'est au "Loisirs" que j'achetais des accéssoires complémentaires pour mon "Mécano" !!!

Anonyme a dit…

bonjour a tous, moi je me souviens de parikiri , du coin du jouet bien sur , et le magasin place de l’hôtel de ville situé qui était située vers marionnaud , en face du jardin , ayant 63 ans le coin du jouet me semble le plus ancien en plus c'était mon quartier

Gilbert VAILLANT a dit…

Bonjour, j'ai 61 ans et habitait St Vincent de Paul autrefois, je recherche le nom du magasin de jouets face au square St Roch rue Georges Braque, je me rappelle également de Parikiri - Merci de vos réponses et de vos souvenirs.