samedi 17 octobre 2009

Docks Vauban Le Havre Véhicules publicitaires Habitudes de consommation





Véhicules publicitaires conduits de manière très sympathique dans les rues du Havre cetaprès-midi afin de promouvoir les Docks Vauban. La création de nouveaux magasins ou centres commerciaux entraîne un essor de la publicité. La concurrence est vive.

Le choix d'un centre commercial dépend, à mon avis, essentiellement de l'endroit où on habite et de son moyen de transport. Sans voiture, vous allez difficilement faire des courses "lourdes" dans un hypermarché éloigné! A égale distance de deux centres commerciaux, vous allez à celui qui vous plaît le plus et où vous vous sentez le mieux. La galerie commerciale a son importance dans la mesure où elle constitue un atout. L'existence d'endroits pour se restaurer contribue aussi à attirer la clientèle. Le stationnement facile a également son importance. L'habitude de la fréquentation d'un centre commercial n'est pas négligeable. Certains fréquentent un hypermarché exclusivement car ils connaissent par coeur l'emplacement des produits et gagnent ainsi du temps.

Le développement de grandes surfaces au Havre ( Rond-Point - Centre Coty, Plage, Quartier Perret, Sanvic... ), avec un large choix de produits, reçoit et maintient une clientèle de proximité. La diffusion de cartes de fidélité, comme dans les hypermarchés, contribue aussi à fixer cette clientèle.

Dans ces conditions, la publicité reste un des rares moyens d'attirer de la clientèle et surtout de changer ses habitudes. Promotion sur un produit, animation commerciale, opération de communication, messages dans les médias...

6 commentaires:

DAN a dit…

L'argument de la proximité du magasin reste pour moi le motif principal pour faire mes courses. Maintenant il faut voir la qualité des produits présentés, quel qu'il soit d'ailleurs.
N'oublions pas le prix, qui, au final, retiendra et fidélisera la clientèle à long terme !

phyll a dit…

une fois par mois en grande surface pour certains produits. Sinon je préfère la convivialité de mes amis commerçants de proximité !!! j'y trouve d'excellents produits et je dépense moins !!!

JMH a dit…

Oui les gens vont souvent au plus proche quand ils trouvent ce qu'ils veulent. Les campagnes d'opinion contre les automobiles ne vont pas dans le sens des hypermarchés. Ceux-ci ont d'ailleurs des difficultés en ce moment.

geo a dit…

Comme beaucoup de havrais je suis allé hier aux Docks Vauban par curiosité. C'était un véritable raz de marée humain !!!

Portant j'ai été étonné de voir le monde qu'il y'avait au même moment en ville et au centre Coty.

Les craintes de voir Vauban, vider le centre-historique s'estompent.


De plus les enseignes des Docks Vauban sont réellement complémentaires au reste de la ville. Par contre il manque encore une dixaines d'enseignes qui n'ont pas eu le temps d'ouvrir et beaucoup de restaurants en travaux.

Anonyme a dit…

On annonce 60 boutiques et restaurants aux Docks Vauban. pour l'instant, d'après ce que j'ai lu, il y en a 39, y compris le Gaumont, dont 12 restaurants.
Je crois qu'il est un peu tôt pour dire que s'estompent les craintes sur l'ombre que le nouveau entre pourrait faire à Coty. Ce qui compte, ce n'est pas la fréquentation, mais bien le chiffre d'affaires et les marges de commerçants.
Et les prmeières journées sucitent sans doute des raz de marées, mais des raz de marées de visiteurs pas forcément consommateurs.
Pour ma part, les docks Vauban sont assez proches de chez moi, mais pas assez pour aller à pieds (surtout avec des enfants en bas âge), et en voiture, cela me semble trop contraignant (routes d'accès rétrécies et du coup très encombrées, avec bcp de nouveaux feux, des itinéraires rallongés, et pour finir, les parkings sont payants).
Jeph

Anonyme a dit…

Il est possible que nous assistion en ce moment à une timide révision des habitudes. (Durera-t-elle ?)
La meilleure preuve, c'est que les gdes enseignes (Auchan, Carrefour, etc...) reviennnent dans les centres-ville en ouvrant des supérettes de proximité.
Ce n'est certainement pas dans le but unique de faire plaisir au consommateur.