vendredi 26 juin 2009

Ligne TGV Le Havre Paris Gare de Rouen Rive Gauche Rive Droite

Un article du journal Les Echos reprend les paroles du président de la région (haute)-Normandie. Une gare d'un coût de un milliard d'euros serait prévue rive gauche pour améliorer les relations ferroviaires entre Le Havre et Paris. Un tunnel la relierait à la ligne du Havre et un quartier d'affaires ainsi que des logements verraient le jour à proximité de la gare. Que devient dans ces conditions la ligne TGV Le Havre-Paris promise? Par où passera-t-elle ? TGV : Train Gare Virtuelle ? Rive Gauche, rive Droite ? Ou deux gares seront-elles construites ?

C'est la crise mais il y a décidément beaucoup d'argent, de papier-monnaie ! Il faudrait dire cela aux internautes fonctionnaires qui devraient recevoir une magnifique augmentation d'environ 0,5 % sur leur bulletin de salaire l'année prochaine.

Merci à un ami qui a fourni cet article. Il se reconnaîtra.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce n'est aujourd'hui qu'une bataille de com' ...

Et je ne vois pas le raport avec la feuille de paie des fonctionnaires. Un budget d'investissement, ce n'est pas la même chose qu'un budget de fonctionnement. On n'y met pas le même type de ressources.
Jeff

geo a dit…

Je ne vois pas ou est le problème. Quoi qu'il arrive Rouen aura deux gares. Les rouennais qui se rendent à Paris pourront prendre le TGV dans la Gare actuelle Rive Droite, qui pourra ensuite s'embranchée sur la ligne LGV.

A partir de là, la construction d'une nouvelle gare TGV au Nord de Rouen ne poserait aucun problème puisque principalement destinée aux Havrais de passage et aux "régionnaux".

selon Antoine Rufenacht, la construction d'une gare sur la rive gauche à Rouen rallongerait le temps de parcours des Havrais. Il en est bien sur hors de question.

Quand à depenser des millions pour un tunnel inutile sous la seine à Rouen, on ferait mieux de construire le troisième franchissement ferroviaire de l'estuaire, de façon à soulager le trafic du port du Havre et par conséquent limiter le passage des trains de marchandise à Rouen.

Jean-Michel a dit…

Completement d'accord avec toi Geo pour le franchissement de la Seine vers l'autre rive. Cela devient urgent! Trafic marchandises et passagers : voyons large.

C'est vrai qu'il y a beaucoup de questions de " com", d'effets d'annonce, autour de ces sujets.

DAN a dit…

Et ce franchissement ferroviaire de la seine, il serait où ?

Anonyme a dit…

Le plus près possible du Havre, et s'il le faut, par un tunnel. Il faudrait que ce franchissement soit le prolongement de la LGV Paris-Le Havre via le nord de Rouen. Ainsi Caen bénéficierait de la LGV, et le fret portuaire pouarrait enfin passer de l'autre côté de l'eau !
Jeff

geo a dit…

Disons, entre le pont de Tancarville et le Pont de Normandie. Il existe déjà une ligne ferroviaire entre Honfleur et la ligne Paris-Caen-Cherbourg...ou pourrait très bien à réutiliser. Mais celà va couter cher (à moins que la CCI du Havre finance). Il faudra choisir entre le 2eme gare rive gauche de rouen ou le troisième franchissement de l'estuaire. Il est indéniable que ce derneir à beaucoup plus d'interêt pour le developpement de la "Grande Normandie".


Mais au fait, pourquoi ne pas avoir pensé dès le départ à un pont mixte "rail/route" à la place du Pont de Normandie ?

Daniel a dit…

@ geo, je pense que cela aurait couté trop cher. Et le franchissement entre Tancarville et le pont de Normandie s'il était financé par la CCI je ne vous raconte pas le prix des passages par les ponts routier actuellement en service.
Autrement dis on paiera toujours quoi ! ;-(

Anonyme a dit…

Bonjour
Vous avez déja vu du fret passer sur LGV avec le nombre de trains à l'heure?
De plus pourquoi ne ferait-il pas passer le TGV par Amiens puis compiègne pour rejoindre la LGV nord???
Visiblement au dernière nouvelle ça serait ça. Pour la SNCF Rouen n'est pas une ville moteur. C'est la seule ville en france de cette taille qui se vide de ses industries et de ses cadres/chercheurs.
Mais tout ça reste que du spéculatif
jérém