lundi 27 avril 2009

Voyage dans le Cotentin 2)

Agon-Coutainville où le voyage s'est achevé
Cabines de plage du Cotentin





Château du Pirou : visite recommandée !
Abbatiale de Lessay
Les huîtres reviennent à terre
Sur Carteret, deux des trois cats veillent
La route des Caps : un moyen simple de découvrir le littoral du Cotentin
La centrale nucléaire de Flamanville

A Dielette



Dans ce local impressionnant se trouve le bateau des sauveteurs en mer à La Hague


Le Marité à Cherbourg

Un bar à Cherbourg, près de la cité de la Mer
Dans le port de Cherbourg
Un navire, monument historique dans le port de Cherbourg
Le sous-marin de la Cité de la Mer; il se visite
Statue de Napoléon à cherbourg
Utah-Beach
Utah-Beach



Voyage au bout de ce que j'aime : dans le Cotentin. Découverte de monuments. Envie de rencontrer un jour Thérèse Ozenne, de Céaux, qui a brodé la magnifique tapisserie du château du Pirou ( visible pendant les mois chauds dans le château ) à l'invitation de Marcel Lelégard, personnage emblématique de la Manche.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

N'avez vous pas été frappé, J-M, en circulant sur la côte ouest du Cotentin, du misérabilisme relatif, au plan de l'urbanisme, de ces petites stations ?
Bonne idée d'aller voir le chateau du Pirou. C'est une véritable curiosité.

Jean-Michel a dit…

C'est vrai que certaines stations touristiques semblent tombées en léthargie depuis trente ans. D'après des habitants, il y aurait une volonté forte, due à la loi littoral, de ne pas faire de changements. Certains bâtiments mériteraient mieux : on trouve parfois de vrais carrés de béton avec des couleurs tristes.
A propos des plages de Normandie, j
e signale, à l'occasion, que le port artificiel d'Arromanches sera illuminé du 5 au 12 juin prochain.

jchcoucou a dit…

Cherbourg ma ville à moi

Arnaud a dit…

Bravo pour ton superbe reportage photo sur le Cotentin.
Notre très belle région commence petit à petit à être connue et accueille de plus en plus de touristes, tout en ayant su garder son charme sauvage.
Le seul petit bémol, c'est le manque d'infrastructures touristiques qui freine un peu le développement touristique, mais nous n'avons pas vocation à devenir non plus une usine à touristes, nous privilégions le tourisme nature, authentique.
Concernant la réunification de la Normandie, personnellement, je suis farouchement pour, c'est une aberration d'avoir 2 petites régions qui ont toujours été historiquement liées.
Concernant la capitale régionale, de Cherbourg, ma ville, à l'autre extrémité, Rouen, je pense qu'il serait intelligent de couper la poire en 2 et de la mettre à Honfleur.
Caen et Rouen veulent conserver leurs prérogatives, je le comprends, mais des fois, mieux vaut un mauvais arrangement qu'un bon procès ...