lundi 27 avril 2009

Voyage dans le Cotentin 1)

Château d'eau masqué en tour

Des cabanes de plage à Carteret




Le château de Flamanville


Un paysage hallucinant. Vers Biville.


Port-Racine, considéré comme le plus petit port de France




A Utah-Beach


Une Normandie avec des paysages sauvages près du cap de la Hague où les téléphones portables se mettent automatiquement sur les réseaux anglais ! Le Cotentin recèle des trésors.







8 commentaires:

Anonyme a dit…

La vraie question (posée à vous comme à d'autres) :
aimeriez-vous aller y habiter ?

Jean-Michel a dit…

En parlant avec les habitants, certains sont très contents que ce soit sauvage et préservé. Mais ils pensent qu'il faudrait que ce soit un peu plus développé. Il manque des hôtels dans ce secteur et les chambres d'hôte fleurissent. Une personne à qui j'ai parlé s'estime loin de Caen, de Rouen et du Havre. Ces deux dernières villes sont déjà considérées comme des villes de banlieue parisienne. La réunification n'était pas souhaitable pour cette personne car les Havrais ou Rouennais ne s'intéresseraient pas à la Manche. Il y a donc du travail à faire pour rassembler tout le monde. Personnellement, je ne souhaite pas y habiter : je suis assez attaché au Havre. Le but n'est peut-être pas de faire venir habiter des milliers de personnes dans le Cotentin mais que ceux qui y vivent trouvent un travail.

Anonyme a dit…

Il me semble que les habitants ont admis avec une certaine légèreté il y a 30 ou 40 ans, et parce que cela allait donner du travail pour lgtemps, l'installation de Flamanville. Il y eut du travail, y compris et bcoup dans l'habitat.
Et maintenant ? Vous voyez de l'hôtellerie touristique autour avec le repoussoir atomique ?
La configuration géographique du Nd Cotentin, de plus, éloigne naturellement les habitants des centres importants.
Mais la vision, que vs indiquez, de ces habitants du reste de la Normandie ne plaide pas en faveur de l'unification de la Ndie qui ne semble guère les concerner.

Jean-Michel a dit…

La personne avec qui j'ai parlé n'est peut-être pas représentative. Mais il faut bien avouer que la réunification n'est pas une évidence pour tous même si nous sommes nombreux à la réclamer.
Ce qui est assez paradoxal, c'est un fort attachement à la Normandie dans le Cotentin (qu'on verra dans la partie 2 de ce voyage) associé à un certain sentiment d'isolement par rapport au reste du territoire normand. A propos des centrales nucléaires dans ce secteur, leur présence ne m'a pas dérangé "sur le plan touristique". Elles sont assez discrètes. On voit quelques lignes à haute tension. A Cherbourg, c'est assez surprenant de voir le symbole nucléaire sur une agence d'intérim. Elle montre ainsi qu'elle est certifiée nucléaire.

geo a dit…

Excellente idée de promenade pour un Dimanche. Le Havre - Cherbourg ce n'est pas très loin, c'est faisable en une journée...et le dépaysement est assuré.

J'aime bien l'annecdote des téléphones portables, c'est tout à fait vrai.

Le Cap de la Hague vaut le détour...l'impression d'être au bout du Monde. Est-ce seulement une impression ??? Et puis on aperçoit au loin sur l'horizon les énormes portes-conteneurs que l'on voit quotidiennement au Havre.


Ces photos me donnent envie d'y retourner, pourquoi cet été ???

geo a dit…

PS: Au sujet de la réunification:

Est-ce qu'on pose la question aux Brestois et aux Rennais s'ils veulent vivre dans la même région ???

Il y'a à peut près autant de km entre Rouen et Cherbourg qu'entre Rennes et Brest et pourtant en Normandie on se pose encore la question de la réunification !!!

Anonyme a dit…

Oui Geo, mais tt de même, tt de même....
Certes, on ne demande rien aux brestois, ni aux rennais.
Est-ce la force de l'évidence ?

J€ff a dit…

Photo 3 plage Sciotot & le Rozel (Superbe)
Photo 5 Le petit Thot a cote de Biville
Photo 7 plage de la Roche