vendredi 9 février 2018

La pataugeoire de la plage du Havre

                                                                         

La pataugeoire traditionnelle de la plage du Havre ne survivra pas à l'année 2018. Elle aura vécu 50 ans soit mon âge... Comme des milliers de Havrais je la regretterai car beaucoup de bons souvenirs s'y attachent. Les jeux avec ma grand-mère et ce canoe plastique que deux personnages militaires menaient en pagayant. L'été elle se trouvait bondée lorsqu'il faisait beau et l'automne on pouvait s'y rendre dans le plus grand calme. On disait toujours que l'eau venait de la piscine voisine du CNH par une sorte de cordon ombilical mystérieux... L'endroit a toujours aimé les légendes puisqu'on sait tous qu'il était de tradition d'aller nager le soir dans la piscine du CNH quand il n'y avait plus personne.  La pataugeoire c''est aussi l'image de mon fils courant au milieu de dizaines d'enfants...

On ne dira jamais assez que l'aménagement du bord de mer havrais fut une grande réussite. Il faudra préciser un jour quels furent les réalisateurs de ce projet et leur rendre hommage. Je ne sais pas pourquoi mais je verrais bien le défunt Serge Launay, admirable inventeur du bassin aux petits bateaux de la place de la Bourse, y avoir "mis sa patte". Placés un peu en contrebas les jeux échappent partiellement aux terribles vents d'ouest venus de la mer. Vus d'en haut, comme le montrent les cartes postales, les jeux présentaient une grande harmonie et possédaient un véritable aspect esthétique. 

Dotée d'une sorte de double cercle, la pataugeoire avait un caractère magique porte-bonheur. Je reste persuadé que la simplicité fait partie des grandes qualités havraises. La pataugeoire de la plage en était une très belle illustration.






7 commentaires:

dan a dit…

Et on sait pourquoi cette pataugeoire va disparaitre ? Pour ma part je l’ai vu se construire, auparavant il n’y avait pas grand-chose dans ma jeunesse ici hormis le mini-golf. Mais tout comme toi ce lieu est chargé des souvenirs de mes deux enfants venant y jouer, alors je me répète mais pourquoi cette disparition ?

jean-michel Harel a dit…

@Dan En relisant ton très bon article sur le bassin aux petits voiliers de la place de la Bourse, on se rend compte que la place a désormais plein de jets d'eau. Il en va de même avec le bassin du Commerce où un jet d'eau, plutôt capricieux, a été installé. En bref, on remplace l'eau calme par l'eau qui bouge. Ne serait-ce pas une image de la frénésie de notre époque où beaucoup ne marchent plus mais courent... Le succès gigantesque de courses à pied dans notre belle ville n'est- il pas à mettre en parallèle avec cette volonté d'avoir des jets d'eau partout ? Tout le monde court et l'eau doit aussi courir. La pataugeoire c'est l'eau qui est calme à l'état naturel.

dan a dit…

Bonjour Jean-Michel,
Tout à fait d’accord avec ton analyse, en effet tout le monde coure, ça ne va jamais assez vite, quand chantera-t-on les bienfaits de la lenteur, d’ailleurs Facebook surf sur cette tendance à ce que tout doit aller vite, c’est devenu un robinet à images sans grand intérêt, et quand il y en a un c’est noyé que dis-je, submergé dans un flot continuel de clichés et de textes insignifiants.
Aujourd’hui si un gamin qui veut faire naviguer un petit voilier je ne sais pas où il pourrait aller ? Il n’y a plus rien pour ce paisible loisir, car tu as oublié le bassin de l’Hôtel de Ville qui, lui aussi, est rempli de jets d’eau.
Bref j’arrête là sinon on va me prendre pour un vieux ronchon !
Bonne fin de semaine Jean-Michel.

phyll a dit…

et cette nouvelle pataugeoire sera équipée de 116 jets d'eau !!! et un réservoir enterré fera que tout cela fonctionnera en circuit fermé ! (vu dans la presse du 09/02)..... à suivre.....

jean-michel Harel a dit…

@Phyll Comme tu dis : à suivre. Plus c'est complexe plus cela coûte cher en fonctionnement et en maintenance.

phyll a dit…

ps: et les photos que tu nous proposes sont géniales !!!

Philippe MASSELIN a dit…

Bonjour,

Précision : La véritable "soeur" de la Centrale Thermique EDF du HAVRE est celle de CORDEMAIS en Loire Atlantique.