samedi 7 septembre 2013

Couvent des Franciscains du havre - Démolition







 
Comme une boîte de nuit qui s'en va, comme une boîte à moines qui part. Bruit et silence. Accompagner ce qu'on a aimé.
 
Le mur d'enceinte a disparu et, paradoxalement, met en valeur le bâtiment central.  
 
 
 

5 commentaires:

DAN a dit…

Pas de quoi être fier d'être havrais qu'en on voit ces démolitions...

buddy2259 a dit…

Une mise en valeur avant démolition...c'est vraiment triste !

jean-michel Harel a dit…

@Dan Oui c'est une démolition qu'on déplore.

@Buddy Triste en effet.

Anonyme a dit…


Les édifices religieux trouveraient peut-être une meilleure défense des habitants s’ils n’étaient pas entourés de murs hauts et rébarbatifs.
Je connais dans la rue principale d’un bourg pas bien loin une abbaye bordée sur 300 mètres par un long mur aveugle très haut. Les sœurs ont fini par le crever partiellement (en aménageant de solides grilles, of course) permettant une vue sur les jardins. Ca change tout.
Ca change tout, sauf la couleur de la Municipalité qui bénéficie-là d’un bon tiers de son fidèle électorat.
Tout a une explication !
Otto.

jean-michel Harel a dit…

@Otto Très bien vu. La meilleure défense du patrimoine est de le faire connaître. On en a l'illustration avec ce bâtiment qui eut droit à une seule visite historique juste avant sa destruction programmée !