mercredi 25 mai 2011

Une "mise en cabane" qui va faire du bruit




C'est le passé balnéaire de la plage du Havre qui est "mis en cabane" en 2012. Les panneaux viennent d'être installés.

7 commentaires:

DAN a dit…

Oh punaise, ils ont mis le casino en cabane ...!
Je connais un descendant du dernier directeur qui serait ravi de voir ça !

GL a dit…

Merci pour l'info. C'est vrai que tu ne pouvais pas manquer ce coup d'envoi

Mr Yak a dit…

Les visiteurs vont pouvoir faire la comparaison et se rendre compte que l'architecture de certaines constructions actuelles en bord de mer ne sont pas des plus heureuses.

phyll a dit…

tout comme l'an passé, c'est une excellente initiative !!!

JMH a dit…

Oui le bord de mer ancien symbolise en quelque sorte un espoir qui s'est envolé. Il reste la villa Maritime de Salacrou. Pour le reste, tout, de Frascati au Palais des Régates a disparu ou s'est détérioré ( le palais actuel des Régates est l'exemple même de ce qu'il ne faut pas faire).

L'utilisation du littoral de la région havraise n'a pas vraiment suscité d'analyse globale.

Il est désormais difficle de faire machine arrière dans le développement car il y a des particuliers sur place qui défendent bec et ongles ce territoire. L'hôtel de luxe dans le quartier du Perrey demeure tout de même un des rares cas où des promoteurs immobiliers recontrent une véritable résistance. On n'aurait pas vu cela à la gare...
Malgré un échec, la lutte contre l'emplacement de la station de tramway à la plage avait marqué des points.

Le futur aménagement de la plage vers la digue-nord concerne un secteur où personne n'est installé ou ne vit. Moins de risque de contestation...

Lors de la création (contestable) d'un nouveau casino au Havre, il aurait peut-être été plutôt judicieux de l'installer à la plage. Le secteur est mort l'hiver.

Il n'y a pas de volonté de développer certaines parties du bord de mer. Expliquez-moi pourquoi il n'y a aucun bus qui va jusqu'au cap de la Hève et à la promenade du bout du monde ?

JPS a dit…

tu crois qui n'en veulent des zotobus puants les gens qui z'habitent là, isolés des regards indiscrets ??

jmh a dit…

D'abord on leur demande rarement leurs avis... Et puis avec la suppression de toutes ces places de parking à la plage il sera "obligatoire" de venir en tramway ou en bus pour certains ou de rester chez soi... Il reste le vélo et la marche qui sont forcément amenés à se développer.