dimanche 14 novembre 2010

Nouveau Gouvernement et implications havraises

Le nouveau Gouvernement Français a été dévoilé ce dimanche 14 novembre 2010. Il apparaît que le ministre d'Etat, chargé de la Défense et des Anciens Combattants est Alain Juppé. Il s'agit d'un homme dont l'actuel maire du Havre, Edouard Philippe, est proche. Les deux hommes ont longtemps travaillé ensemble au sein de l'UMP. Le Havre disposera donc de connections privilégiées avec le pouvoir central.

En ce qui concerne Antoine Rufenacht, malgré les rumeurs et les entrefilets de certains journaux, il ne figure pas dans le nouveau Gouvernement. Une nomination à un poste ministèriel ne semble donc pas à l'origine de sa démission impromptue. Il participe actuellement à un Congrès de l'association des Villes et Ports en Argentine. Au moment où la composition du gouvernement était annoncée se tenait d'ailleurs le cocktail d’ouverture du Congrès au Yacht Club Puerto Madero. Bien loin de l'agitation du microcosme politique... Après une démission à l'annonce précipitée, le retrait de la vie politique s'amorce.

Pour terminer le secrétariat d'État chargé du Développement de la région capitale n'existe plus dans le nouveau Gouvernement. La "gestion politique" du Grand Paris semble laissée de côté. A quelques encablures des élections présidentielles, le Président a peut-être voulu "baisser d'un cran" un projet qui est loin de faire l'unanimité. On connaît mon opinion à ce sujet et le refus que Le Havre devienne une banlieue parisienne.  Très bonne soirée, chers internautes.

5 commentaires:

DAN a dit…

Pour Rufenarcht comme on dit la messe est dite.
Concernant le gouvernement là je pense que l'éléphant à accoucher d'une souris. Que le grand paris soit un projet enterré n'est pas pour me surprendre non plus, bref, on sent se profiler à l'horizon les élections de 2012, et il n'est jamais trop tard pour préparer le terrain, et savoir dans quel sens du poil des électeurs aimeraient vont être caressés ?
@+ JMH

JMH a dit…

Pour le Grand Paris, le projet est "baissé d'un cran", moins affiché politiquement, mais cela ne signifie pas qu'il est abandonné. Il se veut plus discret au niveau central. Sur le plan local, il a été annoncé que le grand Paris était un projet du même type que la Reconstruction !!! A mon avis, il faut éviter de mêler la Reconstruction qui était une obligation, une nécessité avec le Grand Paris qui est un projet technocratique.

phyll a dit…

pourtant aux infos (sur TF1 ce midi) j'ai aperçu "notre" Antoine dans les couloirs de l'Elysée......... à suivre ???

JMH a dit…

C'était des images d'archives d'une visite ministérielle au Havre.

jps a dit…

C'était le Grand pari ...