samedi 21 juin 2008

Chocolat Lombart et Le Havre



Une énigme à résoudre.
"La chocolaterie LOMBART fut fondée à Paris en 1760. Parmi ses illustres clientes : Madame Victoire, puis la duchesse d’Angoulême, aussi appelée Madame Royale. Ses produits : Chocolats Supérieurs, Bonbons Fins, Fantaisies Chocolat, etc. Sans oublier le Thé Lombart « d'importation directe ». Le magasin se trouvait : 11 boulevard des Italiens. En 1860, l'usine et les bureaux s’installèrent au 75 avenue de Choisy, dans le XIIIe arrondissement de Paris, et devaient y rester jusqu’aux années 1940. Gérée de façon dynamique, la chocolaterie se développa jusqu'à employer près de 800 ouvriers. Toutefois, son déclin s’amorça suite aux grèves de 1936, et fut rapide. Aujourd’hui se dresse à son emplacement le lycée Gabriel Fauré. À la fin des années 1940, le siège social et les bureaux se trouvaient 68 rue de Mirosmesnil (Paris, VIIIe). En 1957, la société Chocolat Lombart fut absorbée par Menier. "
Il existe un musée Lombart à Doullens mais les recherches historiques sur cette société semblent peu approfondies. La médaille que je vous montre évoque Rouen et Le Havre. Une date est même donnée. On parle aussi d'un député de l'Aisne ! Je n'ai pas le temps de regarder dans les archives. J'ai simplement vérifié si on trouvait trace de la chocolaterie Lombart dans les almanachs du Havre à cette époque mais je n'ai rien trouvé. A partir des éléments qui figurent sur cette médaille, on pourrait certainement en savoir plus sur les éléments qui relient la chocolaterie Lombart, Le Havre, Rouen et le député Fouquet.
En regardant attentivement la médaille, il s'agirait probablement d'une fête donnée à la suite de la remise de la légion d'honneur à Monsieur Lombart. La date du 23 juillet 1881 correspondrait à celle-ci et la fête aurait lieu deux semaines après, en août 1881. Le député Fouquet serait alors celui qui a obtenu la légion d'honneur pour Monsieur Lombart. Ce ne sont que des hypothèses. Mais pourquoi avoir choisi Rouen et Le Havre ? S'agissait-il de succursales des chocolats Lombart dans ces villes ?

6 commentaires:

LOMBART a dit…

Bonjour Jean-Michel,
Je m'appelle Philippe LOMBART et je réside près d'Yvetot. Je recherche des informations sur le chocolat LOMBART depuis 30 ans et collectionne tous les objets s'y rapportant. Le 28 juin dernier, j'ai assisté à la commémoration du centenaire du Musée LOMBART à Doullens, en présence de 2 arrière petites nièces de Jules LOMBART, le donateur.
Cette médaille a été frappée à l'occasion d'un voyage du personne de la chocolaterie LOMBART par le directeur. Ils ont descendu la Seine en bateau de Roune au Havre. Ce patron était très proche de ses ouvriers. Pour plus d'informations, vous pouvez me demandé une copie de certains documents.
Au plaisir de vous lire ou de vous voir
A bientôt
Salutations
Philippe LOMBART

Jean-Michel a dit…

Bonjour Monsieur

Merci pour ces informations très peu connues. Vous avez résolu une énigme qui avait surgi ! Si je trouve, un jour, des renseignements inédits, je ne manquerai pas de les mettre sur ce blog. Et si vous passez un jour au Havre, n'hésitez pas à me contacter. Salutations havraises.

Daniel Faguer a dit…

Bonsoir Jean-Michel,

Voyez dans le "Dictionnaire biographique des grands négociants et industriels", tome 1, pages 10 et 11, publié en 1895 sous la direction d'Henri Carnoy, vous trouverez un court récit de ce voyage. Suivez le lien :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5426290g.r=lombart.langFR

Cordialement,

Daniel Faguer

JMH a dit…

Merci, Monsieur, pour ce renseignement car la documentation sur le sujet n'est pas très abondante.

Anonyme a dit…

Bonsoir messieurs,

J'ai retrouvé dans les vieux papiers de mon grand-père une lettre datant de 1878, cachetée au nom de la Manufacture de Bougies de Ch.Leroy et Durand, rien qui vous interpelle jusqu'ici me direz-vous..
Mais dans la lettre figure un tampon "Chocolat Lombart VOINOT, représentant, 143 Av. d'Italie, PARIS"
J'ai énormément de mal à déchiffrer l'écriture à l'ancienne mais il semble que la lettre porte sur une commande.
J'ai effectué une recherche rapide et je suis tombée sur votre site, si ce vieux papier vous intéresse,répondez-moi ici,je serai ravie de vous le faire parvenir.
Cordialement.
Andrea

JMH a dit…

Bonjour Madame
Je vous remercie et vous invite à la donner à Philippe LOMBART qui a laissé un message sur le site. Je n'ai pas ses coordonnées mais peut-^tre reviendra-til un jour sur cet article et lira votre message. Vous pouvez me laisser une adresse internet sur le blog ou par message privé à jeanmi52@hotmail.com

salutations.